Dominance,négociation et processus de décision dans un groupe de capucins moines (Cebus Capucinus)

par Jean-Baptiste Leca

Thèse de doctorat en Physiologie et biologie des organismes et des populations. Éthologie

Sous la direction de Bernard Thierry.

Soutenue en 2002

à Strasbourg 1 .


  • Résumé

    Comment les membres d'un groupe de primates résolvent-ils leurs conflits d'intérêt pour parvenir à produire des comportements collectifs ? Deux types de conflits d'intérêt ont été distingués : les conflits ouverts (interactions agonistiques et post-conflictuelles) et les divergences d'objectifs (déclenchement et coordination des mouvements de groupe). Cette recherche a été réalisée sur un groupe de 13 capucins moines (Cebus capucinus) élevés en semi-liberté. Dans cette espèce, les conflits ouverts bidirectionnels et impliquant des contacts physiques sont relativement fréquents. Des interventions non agressives ont été observées. La réconciliation existe. Elle est relativement fréquente après les conflits intenses et bidirectionnels. Des comportements intenses, comme les étreintes, sont majoritairement utilisés lors des réconciliations. En ce qui concerne les divergences d'objectifs, tous les individus peuvent être à l'origine de déplacements collectifs : le leadership est largement distribué à toutes les classes socio-démographiques du groupe. L'émission de comportements de recrutement pourrait représenter pour l'initiateur un moyen efficace de signaler sa " proposition " quant à la direction à suivre. Enfin, ce sont les relations d'affiliation entre les partenaires, plus que la hiérarchie de dominance, qui conditionnent l'organisation spatio-temporelle des membres du groupe en mouvement. Chez le capucin moine, les processus de négociation des conflits d'intérêt sont relativement ouverts. Les relations de dominance ne jouent pas un rôle majeur dans la forme et la distribution des interactions, ni dans le processus de décisionnel mis en œuvre lors des déplacements collectifs. Cette espèce semble régie par un faible formalisme des relations sociales et montrer un niveau de tolérance relativement élevé. Un certain nombre de variables du système social du capucin moine covarie : ceci pourrait s'expliquer par l'agencement des contraintes internes à l'organisation sociale.


  • Résumé

    How do members of a primate group resolve their conflicts of interest so as to produce collective behaviours ? Two kinds of conflicts of interest were distinguished: open conflicts (agonistic and post-conflict interactions) and objective divergence (initiation and coordination of group movements). This research was carried out in a semi-free ranging group of 13 white-faced capuchin monkeys (Cebus capucinus). In this species, bidirectional open conflicts involving physical contact were quite frequent. Non-aggressive interventions were observed. Reconciliation was demonstrated and was quite frequent following intense and bidirectional conflicts. Intense behavioural patterns, such as clasping behaviours, were mainly used during conciliatory bouts. As regards objective divergence, every individual could initiate group movements: leadership was largely distributed to all socio-demographic classes. By emitting particular recruitment behaviours, the initiator might signal to its conspecifics its proposal concerning the next direction to follow. During progressions, affiliative relationships, rather than dominance hierarchy, account for the spatial and temporal organisation of the group members. In white-faced capuchins, conflicts of interest are resolved by using open negotiation processes. Dominance relationships are not a major factor in the pattern and distribution of interactions, or in the decision process underlying group movements. This species is not governed by a strict formalism in social relationships, and seems to display a relatively high level of tolerance. In the social system of white-faced capuchins, many variables appear to covary: this could be due to the structural constraints that define social organisations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 151 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.129-145

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Bibliothèque du Studium.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2002;4205

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2002STR13205
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.