Modèle d'interface intelligente pour terminaux de communication

par Olivier Sandel

Thèse de doctorat en Sciences. Informatique

Sous la direction de Jerzy Korczak.

Soutenue en 2002

à Strasbourg 1 .


  • Résumé

    La présente Thèse en Intelligence Artificielle est basée sur un tout premier concept nommé "Assistant Conversationnel", lequel est abordé par le fait qu'un utilisateur quelconque souhaitant joindre un interlocuteur doit pouvoir toujours voir sa requête se réaliser, quelque soit le moyen choisi par le terminal et sans que l'utilisateur ait à choisir lui-même le moyen adéquat. Le problème principal à résoudre se définit en conséquence par la modélisation et la conception d'une interface intelligente, personnalisée et praticable par tous les publics sur les terminaux de communication spécialisables accédant à Internet. Nous avons alors crée�� et développé de nouveaux procédés "intelligents", chargés entre-autres de rendre les opérations courantes moins fastidieuses sur des applications de messagerie électronique. Pour cela, nous avons établi un état de l'art des divers terminaux de communication disponibles sur le marché mondial, ainsi qu'une classification taxinomique poussée et une nouvelle hiérarchisation efficace des interfaces intelligentes. Puis, nous avons construit un "Modèle Auto-Adaptable d'Utilisateur" sur un apprentissage comportemental, incrémental et évolutif, finalement implémenté en quatre phases : 1. Analyse, représentation et classification des différentes actions réalisées par l'utilisateur. 2. Proposition régulière à l'utilisateur d'effectuer de manière auto-adaptable les actions apprises. 3. Exécution auto-adaptable de ces différentes séquences d'actions répétitives. 4. Simplification auto-adaptable d'éventuelles "erreurs" ou incohérences de manipulation. Ainsi, cette contribution innovante à l'interfaçage homme-machine avancé a permis d'aboutir à la validation complète d'un logiciel intelligent de communication, tout-à-fait autonome et portable, capable d'assister chaque utilisateur, néophyte comme très expérimenté, dans ses divers travaux quotidiens, et ce de manière conviviale et toujours respectueuse de ses préférences.


  • Résumé

    This PhD Thesis in Artificial Intelligence is first based on the concept of "Conversational Assistant", which is introduced by the fact that each user who wishes to join an interlocutor should always see his request to be executed, whatever mean the terminal chooses and without the user should have to find himself the appropriate mean. The main problem to be solved here is consequently defined by the modelisation and the conception of an intelligent interface, personalised but practicable by all publics using communication specializable Internet machines. We have then created and developed new "intelligent" prototypes, which especially must achieve current operations less boring on any applications of electronic messaging. For that, we have established a state of the art about all various communication terminals available on the worldwide market, as well as an elaborate taxonomic classification and a new effective hierarchical system about intelligent interfaces. Afterwards, we have built an "Auto-Adaptable User Model" on a behavioural learning, incremental and evolutionary, at last set in four stages : 1. Analysis, representation and classification of the different actions realized by the user. 2. Regular proposal to the user with the aim of execute the learned actions by auto-adaptation way. 3. Auto-adaptable execution of whole these repetitive action sequences. 4. Auto-adaptable simplification of any eventual "errors" or handling incoherences. So, this innovating contribution to the advanced human-machine interfaces has allowed to validate of an intelligent communication software, quite autonomous and portable, able to assist each user, neophyte as well as very experimented, in its all daily works, and that in user-friendly way and always with respect to its preferences.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 301 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 199-216

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2002;4040
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.