Elaboration et caractérisations de matériaux lamellaires hybrides inorganiques-organiques dérivés des Phyllosilicates : Précurseurs de nanoparticules de nickel métallique

par Murielle Guillot

Thèse de doctorat en Chimie physique des matériaux

Sous la direction de Serge Vilminot.

Soutenue en 2002

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .


  • Résumé

    Ce travail s'interesse a l'elaboration et a la caracterisation de nouveaux materiaux hybrides lamellaires inorganiques-organiques derives des phyllosilicates. L'introduction bibliographique rappelle d'abord la structure de phyllosilicates et rend compte de la modification apportee a cette structure lorsque les tetraedres sio4 sont remplaces par des tetraedres h2n(ch2)3-sio3. Une analyse critique des resultats de la litterature vise a proposer non seulement un procede d'optimisation (role du ph, de l'agent mineralisant, du rapport molaire ni/si, de la dilution , voie hydrothermale) de la cristallinite, mais egalement une caracterisation structurale detaillee de ces composes, dont le caractere nanometrique ne permet pas d'affiner un modele structural. Malgre l'empilement aisement identifiable de feuillets ni(oh)2, de type brucite, l'organisation des especes dans l'espace interfoliaire (21 Å), est difficile a determiner. Un effort important a ete consacre a l'etude par exafs de l'environnement local autour du nickel afin de montrer que les atomes de silicium sont bien presents dans la sphere de coordination du nickel, mais egalement de determiner leur position relative par rapport a ce dernier. L'exafs-polarise, applique a des films textures, a montre que les especes silicates ont un degre d'organisation a la surface des feuillets brucite moindre que celui des phyllosilicates. D'autre part, ces materiaux hybrides presentent un ordre magnetique a basse temperature et permettent d'ancrer des molecules organiques dans l'espace interfoliaire. Ces resultats ouvrent ainsi la voie a un travail visant a mettre au point des dispositifs associant plusieurs proprietes physiques. Dans un registre different, une etude a montre que ces materiaux hybrides sont des precurseurs potentiels de nanoparticules de nickel metallique par generation in-situ d'especes reductrices des 200ʿc sous argon


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 225 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2002;3984
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.