Interactions rides-points chauds et originalité du chimisme de l'océan Indien. Apport de l'étude géochimique et isotopique (Hf-Pb-Sr-Nd) des îles Kerguelen et Amsterdam et St. Paul

par Sonia Doucet

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre

Sous la direction de Dominique Weis et de André Giret.

Soutenue en 2002

à Saint-Etienne en cotutelle avec l'Université libre de Bruxelles (1970-....) .


  • Résumé

    Deux panaches mantelliques sont responsables de la genèse des îles Kerguelen et Amsterdam et St. Paul (ASP). L'archipel de Kerguelen se forme à partir de 40 Ma sur la dorsale sud-est indienne (SEIR), une situation comparable à celle de l'Islande et des îles ASP aujourd'hui, puis évolue vers sa situation intraplaque. Les interactions des ces trois îles avec la SEIR sont notamment enregistrées dans la géochimie des basaltes de l'archipel de Kerguelen et des îles ASP. Leur composition isotopique Hf-Pb-Sr-Nd confirme l'implication décroissante de la source des MORB de la SEIR lors de l'éloignement de la SEIR par rapport aux îles Kerguelen, et précise le caractère hétérogène du panache de Kerguelen. Les basaltes de St. Paul requièrent un mélange impliquant la source profonde du panache de Kerguelen ce qui suggère que les panaches d'ASP et de Kerguelen ont fait leur ascension à travers le manteau indépendamment l'un de l'autre à partir d'une source commune située à la base du manteau indien


  • Résumé

    Two mantles plumes are responsible for the genesis of the Kerguelen and of the Amsterdam and St. Paul (ASP) islands. The Kerguelen Archipelago began to form 40 Ma ago on the Southeast-Indian Ridge (SEIR), a situation comparable with that of Iceland and of the ASP islands today, then evolved toward its intraplate situation. The interactions of these three islands with the SEIR are recorded for example, in the geochemistry of basalts of the Kerguelen Archipelago and of the ASP islands. Their Hf-Pb-Sr-Nd isotopic composition confirm the decreasing involvment of the SEIR-MORB source as the SEIR migrated towards the Northeast compared to the Kerguelen Archipelago, and suggest the local heterogeneity of the Kerguelen plume. Bsalts from St Paul require a mixture involving the deep source of the Kerguelen plume. This suggests that the two ASP and Kerguelen mantle plumes rose independently through the mantle from a common DUPAL source located at the base of the Indian mantle

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : ix-245 p..
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. 16 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.