Survie de Yersinia ruckeri dans les bassins piscicoles sous la forme de biofilm, incidence de l'adhésion sur le protéome bactérien

par Laurent Coquet

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire

Sous la direction de Thierry Jouenne.

Soutenue en 2002

à Rouen .


  • Résumé

    Yersinia ruckeri est l'agent responsable de la yersiniose, une maladie rencontrée dans certaines exploitations piscicoles. Trois souches ont été isolées d'une pisciculture normande, principalement sur les parois des bassins et dans les sédiments, suggérant un mode de survie sous la forme de biofilm. Cette hypothèse a été confirmée par la forte capacité de la souche majoritaire à coloniser des matériaux. Cette souche est apparue sensible à l'acide oxolinique et à la fluméquine mais néanmoins plus résistante qu'une souche de collection. Les souches immobilisées dans un modèle in vitro de biofilm et fixées naturellement sur le bois, ont présenté une forte résistance aux antibiotiques par rapport aux bactéries libres. Par une approche protéomique, il a été montré que l'immobilisation induisait la sous-expression de protéines flagellaires et la sur-expression de protéines de stress. Certaines de ces modifications pourraient contribuer à la résistance des bactéries fixées aux antibiotiques.


  • Résumé

    Yersinia ruckeri is the causal agent of yersiniosis, a serious infectious disease in the rainbow trout farms. Three strains have been isolated from a fish farm, essentially from the tank wall surface and from sediments, suggesting a survival in a biofilm status. This hypothesis has been confirmed by the high ability of the majority strain to form biofilms on materials. This environmental strain was sensitive to oxolinic acid and flumequine but exhibited a lower susceptibility to antibiotics as compared to a collection strain. Agar-entrapped and adherent cells were more resistant to antibiotics than plancktonic cells. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 193 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 150-174

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 02/ROUE/S026
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 02/ROUE/S026
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.