Le développement des actes moteurs du jeune enfant : analyse comparée des gestes d'atteinte et de trace

par Nathalie Bonneton

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Daniel Mellier.

Soutenue en 2002

à Rouen .


  • Résumé

    Cette recherche analyse la façon dont le système cognitivo-moteur des enfants âgés de 26 à 38 mois intègre les informations spatiales dans son plan d'action. Les caractéristiques spatio-temporelles sont analysées lorsque le mouvement est contraint par le plan horizontal (tâche graphique) et lorsqu'il est non contraint (tâche d'atteinte). Une troisième expérience évalue le rôle de la trace laissée par le stylo. Nous avons montré que la règle d'isochronie était disponible dès l'âge de 26 mois. Cependant, la régulation de la vitesse en fonction de la distance de la cible est sensible à la nature de la tâche et la position de la cible. La variation des paramètres de la programmation motrice en fonction de la direction de la cible en atteinte n'a pas été mise en évidence pour la tâche graphique. Par ailleurs, la comparaison des deux tâches pose la question du rôle des contraintes d' exécution du mouvement sur les processus de planification des trajectoires. La troisième expérience montre que la trace du stylo ne modifie pas la rectitude des trajectoires tracées et qu'elle constitue une charge cognitive chez l'enfant entre 35 et 38 mois pour la prise en compte des caractéristiques spatiales de la tâche.


  • Résumé

    This study looks at the motor organization of pointing and drawing movements in the third year of age. Thirty seven children between the ages of 26 and 38 months performed a pointing and a drawing task on the horizontal plane. In both tasks, the child had to join two separate points. The location of the target was defined by its distance from the child (13 or 20 cm) and its direction with respect to the child's mid-body line (5 positions, ranging from 90° to the right and 90° to the left). A kinetic analysis can account for the organization of pointing and drawing movements during thie third year of life. First, these two tasks lead to conclude that similar mechanisms exist to integrate spatial information in a motor task : mean speed and amplitude of peak velocity are increased when the distance to cover is longer (isochrony). Second, our results show a differentiation between drawing and pointing concerning the planning of the trajectories. A third experience enables us to conclude that this differentiation is not attributable to the pen trace.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 205 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.p. 174-188

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : S5922
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : S5923
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.