Effets et mécanismes d'action du corticotropin-releasing factor périphérique sur la motricité colique chez le rat

par Céline Maillot

Thèse de doctorat en Sciences médicales. Hépato-Gastroentérologie

Sous la direction de Philippe Denis.

Soutenue en 2002

à Rouen .


  • Résumé

    Les trois premiers articles originaux démontrent que chez le rat, l'injection périphérique de CFR augmente la défécation, induit une diarrhée acqueuse dose dépendante, accélère le transit colique et augmente l'activité myoélectrique caeco-colique. Cette augmentation de la motricité se caractérsise par l'apparition de regroupements de bouffées de spikes. Le rôle des récepteurs au CRF de type 1 (CRF1) dans les modifications coliques induites par le CRF périphérique et le stress est mis en avant par 1/ la plus forte efficacité du CFRF que de l'Urocortine I (UcnI) pour augmenter la défécation, accélerer le transit et stimuler la motricité colique; a/ l'efficacité du CP-154, 526 pour lever les phénomènes induits par le CRF, l'Ucn I et le stress; 3/l'absence d'effet de l'Urocortine II, agoniste sélectif des récepteurs CRF, sur le transit colique; 4/ l'inefficacité de l'astressine2-B, antogoniste sélectif des récepteurs CRF2, pour modifier l'accélération du transit induite par le CRF ou le stress. L'inhibition de la vidange gastrique induite par le CRF périphérique est liée aux récepteurs CRF2. Les récepteurs périphériques au CRF sont activés par l'injection périphérique de CRF. Les deux derniers articles originaux rapportent que l'injection périphérique de CRF induit l'expression de la protéine Fos au niveau des neurones des plexus myentériques du colon proximal, de la moelle L6-S1 dans le noyau parasympathique sacré et les couches I-VII et X, ainsi que dans le noyau central de l'amygdale, le locus coeruleus, le noyau parabrachial latéral externe, le noyau central de l'amygdale, le locus coeruleus, le noyau parabrachial latéral externe, le noyau du tractus solitaire et l'area postrema. Les neurones myentériques activées sont entourés de fibres nerveuses cholinergiques, ne contiennent pas de NO, mais expriment la Choline acétyl transférase. L'activation des plexus myentériqes met en jeu les récepteurs CRF. Les implications potentielles des récepteurs CRF1 dans le syndrome de l'intestin irritablee sont analysées. Une article de revue sur ce sujet est annexé.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 114 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 88-114

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section médecine-pharmacie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THD 02.02
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section médecine-pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THD 02.02
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 3687
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.