Les dimensions objective et subjective du jugement de responsabilité

par Stéphanie Bordel

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Gérard Guingouain et de Alain Somat.

Soutenue en 2002

à Rennes 2 .


  • Résumé

    La @responsabilité apparaît comme une notion difficile à saisir. En effet, cette notion, qui appartient à la fois au langage ordinaire et au langage juridique, présente un caractère polysémique. Cependant, au-delà des divergences et des contradictions, il est possible, en s'appuyant notamment sur l'analyse sociologique de Fauconnet (1920) et les travaux de Piaget (1932) de distinguer deux types de responsabilité : la responsabilité objective et la responsabilité subjective. Ainsi, définir la responsabilité d'une personne reviendrait, d'une part, à chercher son rôle causal dans la production de l'évènement observé, c'est-à-dire à attribuer la causalité, il s'agit de la respondabilité objective, et d'autre part à prendre en compte des aspects plus téléologiques comme l'intentionnalité ou les raisons, il s'agit de la responsabilité subjective. . Cette proposition théorique a fait l'objet d'une validation empirique. Quatre séries d'études ont permis de mettre en évidence que la responsabilité peut effectivement être définie comme renvoyant à ces deux éléments, mais qu'ils sont indissociables l'un de l'autre. En effet, la responsabilité évoque toujours la responsabilité objective et la responsabilité subjective, et ce, quelle que soit l'information donnée aux sujets. Par ailleurs, il apparaît que les sujets, issus de sociétés ayant des droits différents, n'accordent pas une place identique à la responsabilité objective et à la responsabilité subjective.

  • Titre traduit

    The objective and subjective dimensions of judgment of responsibility


  • Résumé

    The @responsibility appears like a difficult notion to understand. In fact, this word is part, at the same time, of ordinary language and juridcal language, it has a polysemic character. Far from those differences and contradictions, however, basing on the sociological analysis of Fauconnet (1920) and Piaget's work (1932), it is possible to distinguish two types of responsibility : objective responsibility and subjective responsibility. In this way, to define responsibility of a person would be, on one hand to search his causal role in the facts that are observed. This means doing causal attribution, it is the objective responsibility. On the other hand, it would be the research of teleological aspects like intentionnality or reasons, it is the subjective responsibility. This theoretical proposition forms the subject of an empirical validation. Four series of studies have shown that responsibility can in the facts be defined by those two components but that there are indissociable. Responsibility always recall to both objective responsibility and subjective responsibility whatever informations are given to the subjects. In other respects, it appears that the subjects, all coming from different societies with different laws, don't give the same place to objective responsibility and subjective responsibility.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., (343, CCCXXXVIIP.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 305-323. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.