La façade océanique du royaume de France et les pouvoirs : (XIIIème-XVème siècle)

par Marc Russon

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Hervé Martin.

Soutenue en 2002

à Rennes 2 .


  • Résumé

    The oceanfront of the French kingdom at the end of the Middle-ages is, to a certain extent, the reflection of the political and territorial assortment in which it eventually settled. An assemblage of ill-assorted estates and political structures which were uneven and changeable in the 13th century, it nevertheless got organized along the increasingly busy and attractive maritime route that ran alongside it, linking its various parts. This whole territory underwent the influence and sustained the various rival ambitions of the bordering states and those present on the coast : England, Castile, Brittany, Flanders or the French Crown. The oceanfront also built itself through violence and the recurring conflict between France and England. The war at sea and its mishaps, privateering and sundry acts of piracy hastened the assertion of the strongest political powers thanks to the struggle against insecurity and the threats from the open sea. If each of them developed often similar institutions because of interwoven influences, at times in a brilliant and innovative manner, the French Royal State alone eventually got the upper hand in the 15th century, finally getting rid of its rivals, imposing a maritime order and policy that it had managed to promote and enforce with more persistence, means and willpower than it has generally been said. In the process, Brittany lost its comparative ndependence and Flanders alone escaped the King's power, only to submit to a new master. The towns, the population, the lords of the coast and the seafaring men were both the stakes and actors of this crucial evolution.


  • Résumé

    La façade océanique du royaume de France à la fin du moyen âge est un peu le reflet de l'ensemble politique et territorial auquel elle finit par s'ancrer réellement. Assemblage disparate de domaines et de consructions politiques inégales et mouvantes au XIIIème siècle, elle s'organisa néammoins le long de la route maritime de fréquentation et d'intérêt croissants qui la longeait et en reliait les fragments. L'ensemble reçut les influences et ambitions diverses et rivales des états bordiers et présents sur les littoraux : l'Angleterre, la Castille, la Bretagne, la Flandre ou la couronne de France. . . La façade océanique se structura aussi par la violence et la récurrence du conflit franco-anglais. La guerre sur mer et ses avatars, la course et les pirateries diverses, accélérèrent l'affirmation des pouvoirs politiques les plus forts, par la lutte contre l'insécurité et les menaces venues du large. Si chacun développa des institutions souvent voisines par inffluences croisées, parfois de manière brillante et innovante, seul l'état royal français finit par l'emporter au XVème siècle, éliminant à terme ses rivaux, imposant un ordre et une politique maritimes qu'il avait su promouvoir et développer avec plus de constance, de moyens et de volonté qu'on ne l'a dit en général. La Bretagne y perdit son indépendance relative et seule la Flandre échappa au roi, mais pour changer de maître. Les villes, populations, seigneurs du littoral et gens de mer furent les enjeux et les acteurs de cette évolution décisive.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Les côtes guerrières : mer, guerre et pouvoirs au Moyen Âge : France- façade océanique XIIIème-XVème siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol., (563p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 478-491

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2002/53/1
  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2002/53/2
  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2002/53/3
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Les côtes guerrières : mer, guerre et pouvoirs au Moyen Âge : France- façade océanique XIIIème-XVème siècle
  • Dans la collection : Histoire , 1255-2364
  • Détails : 1 vol. (518 p.-[16] p. de pl.)
  • ISBN : 2-86847-961-8
  • Annexes : Bibliogr. p. 497-506. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.