Eléments pour une université virtuelle en médecine : le projet CARDIOLAB

par Nathalie Julen

Thèse de doctorat en Médecine. Génie biologique et médical

Sous la direction de Pierre Le Beux.

Soutenue en 2002

à Rennes 1 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Elements for a virtual medical university : the CARDIOLAB project


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Afin de pallier aux limites de l'enseignement traditionnel en médecine,et construire des savoirs et savoir-faire mobilisables,de nombreuses universités ont déjà opté pour une nouvelle approche pédagogique,l'approche par problème, basée sur les concepts de la psychologie cognitive. Cette approche cognitiviste,dont font partie les nouvelles méthodes pédagogisques APP,ARC et ARP,est centrée sur l'étudiant et requiert de ce dernier une participation active. En effet, l'étudiant bénéficie de sessions d'apprentissage contextualisé où il est tenu de résoudre des problèmes dans un contexte proche de celui correspondant à la pratique clinique. Notre objectif est de préciser le rôle que pourra jouer la plate-forme CARDIOLAB dans la formation médicale en ligne, et dans le contexte de l'approche cognitiviste de l'apprentissage. Cette plate-forme,développée par la société BioComputing (IBC) en collaboration avec l'Université de Rennes 1 et le CHU de Rennes,intègre un prototype de système d'aide à la décision et de formation médicale baptisé Medical Advisor, ainsi que des modèles informatiques (simulateurs) en physiologie intégrative cardio-vasculaire. Une fois achevée, la plate-forme poura participer à l'enseignement de stratégies cognitives et donner un rôle actif et motivant à l'apprenant,dans un monde virtuel. Elle lui permettra de comprendre en profondeur les processus physiopathologiques sous-jacents aux pathologies,de se mettre virtuellement en situation réelle,et de ce fait,favorisera son apprentissage dans les sessions d'APP,d'ARC ou d'ARP. S'agissant des modèles informatiques,la Physiologie Intégrative Computationnelle constituera le cadre pour la création des "patients virtuels" du futur. Ces patients virtuels,couplés à un expert/professeur virtuel (Medical Advisor) et intégrés au sein d'universités médicales virtuelles,pourront jouer un rôle central dans la formation et l'expertise de futurs médecins.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 263 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 235-248

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 370050/2002/63/D
  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section santé.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 370050/2002/63
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6503
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.