Edifices carbonés et borocarbonés en chimie moléculaire et de l'état solide : étude théorique

par Christophe Jardin

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Jean-François Halet.

Soutenue en 2002

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Ce manuscrit regroupe un ensemble d'études réalisées sur des édifices carbonés et borocarbonés rencontrés en chimie moléculaire et de l'état solide. Il est divisé en trois parties. La première partie aborde l'étude de l'arrangement structural de borocarbures de métaux de transition de terre rare. Des composés sont présentés dans lesquels les atomes non métalliques forment des chaînes infinies unidimensionnelles ou de taille finie. Leur mode de liaison est analysé de manière qualitative, puis quantitative au moyen des méthodes de Hückel étendue (EH-TB) et de la fonctionnelle de la densité (DFT). Le mécanisme de la réaction de métathèse d'oléfine catalysée par un complexe carbène est présenté dans la deuxième partie. Les différents mécanismes proposés pour cette réaction ont été étudiés en DFT. Les résultats montrent que l'étape d'initiation est " dissociative ". La prise en compte du solvant de façon explicite est nécessaire pour avoir un bon accord avec les résultats des mesures de cinétique en solution. La troisième partie concerne la structure électronique de composés moléculaires mono-dimésityl-boryles de type " push-pull " et bis-dimésityl-boryles. Un regard particulier est porté à l'influence de différents groupements donneurs et du pont organique sur les fragments accepteurs dimésityl-boryles. Ces composés présentent des propriétés en optique non linéaire avec des hyperpolarisabilités élevées sous l'effet d'un champ électrique. Les hyperpolarisabilités du deuxième ordre ont été évaluées au moyen de méthodes semi-empiriques et ab initio Hartree-Fock.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 197 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 164 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2002/106
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.