Rôle des activités lombriciennes sur la redistribution des éléments traces métalliques issus de boue de station d'épuration dans un sol agricole

par Frédérique Ablain

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Paul Tréhen.

Soutenue en 2002

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Ce travail de recherche traite de l’impact des activités lombriciennes sur (1) les teneurs éléments traces métalliques des eaux de percolation et (2) de la redistribution de ces éléments au sein des microsites particuliers : turricules et parois de galeries. Cette étude est réalisée au laboratoire sur deux espèces Lumbricus terrestris et Nicodrilus giardi. Les flux d’éléments traces métalliques via les eaux de percolation augmentent en présence de lombriciens. Cette augmentation est due à la présence de galeries lombriciennes qui va favoriser le drainage. La redistribution des éléments traces métalliques dans les microsites est mise en évidence par deux techniques complémentaires : les extractions chimiques et le fractionnement granulo-densimétrique. Deux types de redistribution sont identifiés : une redistribution liée au comportement alimentaire du ver et une redistribution ± physico-chimique α lié aux propriétés particulières des microsites.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 120 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 191 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2002/133
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.