Simulation de dispositifs en silicium polycristallin considéré comme matériau inhomogène

par Mikaël Baudet

Thèse de doctorat en Électronique

Sous la direction de Tayeb Mohammed-Brahim.

Soutenue en 2002

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Cette thèse est consacrée à une étude sur la construction d'une structure hétérogène de silicium polycristallin permettant de rendre compte des caractéristiques expérimentales de composants fabriqués à base de ce matériau. Le silicium polycristallin est défini hétérogène, au sens où les grains de silicium cristallin et les joints de grains amorphes qui le composent, sont définis séparéments. Après avoir passé en revue les précédents travaux portant sur la modélisation du silicium polycristallin, un ensemble de simulations conduites avec le logiciel atlas de la société silvaco sont alors présentées. Ces simulations mettent en évidence l'incidence du nombre de joints de grains dans la construction de la structure, sur les calculs produits. Enfin de nombreuses extensions logicielles ont été ajoutées dans la présentation, pour compléter l'utilisation du logiciel.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 90 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 40 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2002/104
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.