Spectroscopie infrarouge de molécules en écoulements supersoniques. Applications aux nanoparticules de CO2 et aux molécules organiques volatiles

par Anthony Bonnamy

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Joël Boissoles.

Soutenue en 2002

à Rennes 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce mémoire rapporte l'étude par spectroscopique infrarouge des nanoparticules de CO2 et de molécules organiques volatiles refroidies à très basse température (2̃5 K) par différents procédés de détente supersonique. La première partie rapporte une caractérisation expérimentale des différents écoulements rencontrés et la mise en place d'un nouveau type d'injection supersonique. Une injection centrale par capillaire a été utilisée pour former des nanoparticules de CO2 composés de quelques milliers de molécules. Une étude spectroscopique menée sur ces agrégats dans les régions autour de 660 cm-1 (mode de pliage) et de 2360 cm-1 (mode d'élongation antisymétrique), a permis de mettre en évidence l'influence du paramètre taille sur les signatures infrarouges. Enfin, des spectres infrarouges obtenus à très basse température ont été enregistrés sur des molécules organiques volatiles comme le benzène, le méthanol, le propanol-2, l'acide formique ou bien encore l'acide acétique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 170 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 130 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2002/95
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.