Formation sélective de liaisons carbone-carbone assistée par les complexes du fer (II) à ligand(s) labile(s)

par Karine Ferre

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Véronique Guerchais.

Soutenue en 2002

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Cette thèse présente l'étude de la réactivité des complexes du fer (II) "tabouret de piano" possédant un ou plusieurs ligands labiles. Dans une première partie, nous avons synthétisé toute une gamme de complexes (allyloxy)carbène chélatés du fer, à partir de complexes carbéniques possédant un ligand labile. Ceux-ci donnent lieu à une réaction de couplage carbone-carbone régiosélective conduisant à des cétones insaturées. Nous avons également mis en évidence le clivage d'une liaison Ar-Cl, possible grâce à la complexation temporaire d'atome de chlore au fragment organométallique. Dans une deuxième partie, nous montrons que les complexes du fer bis- et tris(acétonitrile) sont capables d'activer des alcynes et de former sélectivement de nouvelles liaisons C-C. Nous avons notamment découvert une réaction chimio- et la régiosélective de cycloaddition [2+2+2] conduisant aux composés sandwichs du fer à ligand pyridine et arène. Nous avons postulé un mécanisme impliquant un intermédiaire métallacyclopentadiène du fer formellement au degré d'oxydation IV, obtenu par couplage oxydant de deux molécules d'alcynes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 205 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 124 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2002/49
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.