Lepista inversa (Scop. )Patouillard (tricholomataceae) : études chimiques et évaluation de l'activité antitumorale

par Hélène Fortin

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Joe͏̈l Boustié.

Soutenue en 2002

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Suite à un criblage sur plusieurs espèces de champignons vis à vis de lignées tumorales murines et humaines, Lepista inversa a été particulièrement étudié. Sur le plan chimique l'étude de Lepista inversa a permis l'isolement d'adénosine et d'urée et l'isolement d'un composé cytotoxique, la clitocine. La fraction apolaire a permis l'analyse des composés volatils contenus dans le champignon et a mis en évidence le présence de composés chlorés. Des composés lipidique ont également été isolés et identifiés. Sur le plan biologique, après une étude de cytotoxicité in vitro, des essais anticancéreux in vivo ont été réalisés avec la clitocine sur le modèle murin.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (157 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 321 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2002/51
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.