Recherche de l'expression de chimiokines dans des modèles d'infections virales des cellules testiculaires

par Le Goffic Ronan

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Michel Samson.

Soutenue en 2002

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Les infections virales sont à l'origine de plusieurs pathologies du testicule dont certaines conduisent de façon transitoire ou irréversible à la stérilité. Une des conséquences de l'infection du testicule est l'inflammation de celui-ci (appelée orchite) qui est le plus souvent associée à une infiltration leucocytaire du tissu interstitiel voire des tubules séminifères. Compte tenu de l'implication des chimiokines dans le trafic leucocytaire, nous avons voulu étudier l'expression de ces protéines par le testicule dans le cadre de conditions inflammatoires provoquées par des virus. Nos travaux démontrent l'implication des chimiokines lors d'orchites virales. Par ailleurs, les résultats obtenus sur l'infection des cellules de Leydig humaines par le virus des oreillons démontrent que les cellules de Leydig participent à la réaction inflammatoire observée chez les patients atteints d'orchite ourlienne, en outre, la chute de testostérone relative à cette pathologie pourrait être en partie due à un effet direct du virus sur la cellule de Leydig.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 182 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 374 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2002/16
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.