"Was du nicht sagst" : les énoncés exclamatifs en allemand moderne

par Anne Larrory

Thèse de doctorat en Linguistique allemande

Sous la direction de Hiltraud Dupuy-Engelhardt.

Soutenue en 2002

à Reims .


  • Résumé

    A partir de l'étude empirique d'un large corpus d'énoncés exclamatifs allemands, nous plaidons pour la reconnaissance d'un type énonciatif exclamatif. Les énoncés grammaticalement marqués comme exclamatifs : Was du nicht sagst!, Wenn das keine Meisterleistung ist!, Ist das aber schön!, Was für eine Ehre!, Welch ein Glück!, Du bist mir vielleicht eine! servent, malgré une grande diversité de formes, une même fonction : ils manifestent toujours une rupture dans l'enchaînement du texte ou du discours, correspondant à une réaction affective du locuteur, qui commente un état de choses donné. C'est en partant de cette définition fonctionnelle que nous interprétons les marquages formels que l'on rencontre dans ces énoncés (marqueurs w-, place du verbe, prédicats qualifiants, mots du discours, opérateur dass, accent exclamatif). Ces divers marqueurs concourent à produire une configuration sémantique particulière, qui distingue l'exclamation aussi bien de l'interrogation que de l'assertion. D'un point de vue fonctionnel, l'exclamation peut toutefois être rapprochée des questions rhétoriques expressives, que nous envisageons également.


  • Résumé

    In this study, based on the empirical examination of a wide corpus of exclamatory utterances in German, I argue that there is an exclamatory type of enunciation, which must be acknowledged and analysed. The utterances that are grammatically marked as exclamations : Was du nicht sagst!, Wenn das keine Meisterleistung ist!, Ist das aber schön!, Was für eine Ehre!, Welch ein Glück!, Du bist mir vielleicht eine!, have, despite the diversity of their forms, the same function: they always mark a break in the flow of the text or speech which signals an emotional reaction of the speaker, who comments on a given state of affairs. Starting with the functional definition of the exclamatory utterances, I then interpret the formal markings that can be found in them (w-markers, position of the verb, qualifying predicates, words used, operator dass, exclamatory accent). These various markers generate together a specific semantic configuration, which distinguishes exclamation from interrogation as well as from assertion. However, from a functional point of view, exclamation can be compared to expressive rhetorical questions, which I also examine.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (365, 143 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : p. : 345-361

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.