L' apprenabilité des concepts évaluée au moyen d'un modèle multi-agent de la complexité des communications en mémoire de travail

par Fabien Mathy

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Joël Bradmetz.

Soutenue en 2002

à Reims .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette thèse étudie la compressibilité de l'information en mémoire de travail. L'objectif est de définir une métrique de la complexité communicationnelle. Dans le modèle multi-agent proposé, chaque agent représente le travail effectué par une unité de la mémoire de travail. Le modèle multi-agent simule un apprentissage coopératif des concepts basés sur des dimensions booléennes. L'objectif des agents est de passer d'une connaissance distribuée à une connaissance commune. Pour chaque concept appris, le modèle produit un protocole de communication inter-agents minimal indiquant le nombre d'agents requis (i. E. La complexité de Kolmogorov) et le nombre de fois que ces agents sont requis (i. E. La profondeur logique). 900 participants de 4 ans à l'âge adulte ont été soumis à des tâches de classification basées sur des règles en 2, 3 et 4 dimensions. Le calcul de la profondeur logique et l'ordonnancement des protocoles de communication dans un treillis de Galois ont été confirmés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (249 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : f. 199-223

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Section Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.