La franc-maçonnerie à Reims : 1740-2000

par Pierre Guillaume

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Patrick Demouy.

Soutenue en 2002

à Reims .


  • Résumé

    La Franc-maçonnerie moderne apparaît en France vers 1726, et à Reims dans les annéés 1740. De 1761 à 1940 deux loges ont souvent coexisté dans la cité, l'axe vertébral étant la Loge La Sincérité, fondée en 1804. Depuis 25 ans leur nombre s'est fortement accru, atteignant treize loges, de toutes obédiences. Cercle de convivialité et de réflexion philosophique au xviiie siècle, de festivités sous l' Empire, la Franc-maçonnerie rémoise du Grand Orient, de caractère bourgeois, aborde dès la restauration les sujets sociaux, philanthropiques et même politiques ; elle contribue ainsi à diriger la ville de Reims, temporairement, en 1848. Sous le Second Empire la grande bourgeoisie laisse place à des cadres supérieurs et moyens. Mais son action politique se manifeste encore de 1880 à 1914, pour la défense et le soutien de la République. Les contextes et formes d'action socio-politiques ayant évolué, la Maçonnerie rémoise est lentement revenue à sa mission originelle : la perfection intellectuelle et morale de soi même et de l'humanité. Est aussi mis en évidence l'environnement strictement maçonnique : liste de Francs-Maçons, administration interne et temporelle, relations avec les religions, antimaçonnisme, et même interaction entre vin de Champagne et Maçonnerie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 6 vol. (1552 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : f. 1357-1394

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Section Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 02REIML001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.