La décentralisation et le développement des territoires au Bénin

par Moi͏̈se Oladé Okunlola Laleye

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Jean-Claude Némery.

Soutenue en 2002

à Reims .


  • Résumé

    Le nouveau processus de décentralisation territoriale en cours en République du Bénin entrera bientôt dans sa phase active, avec l'installation des organes communaux de gestion des affaires locales. Une étape importante sera ainsi amorcée dans l'évolution de cet état émergent de la côte ouest africaine. La mise en œuvre du mode de gestion décentralisée des affaires publiques s'y présente avant tout comme un parachèvement du renouveau démocratique enclenché en 1990. Cependant, au-delà des vifs espoirs de démocratie et de progrès économique et social suscités par cette réforme de l'administration territoriale dans le pays, l'accent doit être particulièrement mis sur les nouvelles responsabilités individuelles et collectives qui en découleront logiquement pour les futures communes et leurs habitants. C'est en effet de la conscience partagée de ces responsabilités par tous les citoyens que dépendra l'éclosion d'une véritable synergie des forces et potentialités favorables au développement. Dans ce contexte, la décentralisation apparaît comme une rare opportunité d'engager résolument la nation béninoise dans la voie du développement. Mais encore faudrait-il faire une bonne appréciation des atouts et des limites de la réforme décentralisatrice afin de déboucher sur sa judicieuse application. Ainsi, c'est à une réflexion critique et prospective que s'est consacrée la présente étude de la réforme de l'organisation de l'administration territoriale au Bénin. Son objectif essentiel est de proposer à tous les acteurs de la vie publique béninoise une démarche multidimensionnelle pour faire de la décentralisation territoriale dans cet africain pauvre du Tiers-Monde, non seulement un instrument politique, mais aussi et surtout un outil de progrès économique, social et culturel.


  • Résumé

    The current territorial decentralization process in Benin Republic will soon enter into its active phase, with the setting up of community bodies for managing local affairs. An important step will thus be made in the evolution of this emerging west african state. The implementation of the decentralized management mode of public affairs appears first and foremost as the completion of the new democratic experience undertaken since 1990. However, besides the vivid hopes of democraty as well as of economic and social progress aroused by the territorial administration reform in the country, focus should be mainly put on the new individual and collective responsabilities of the future districts and their inhabitants. Indeed, the emergence of a real synergy of development strengths and potentials shall depend on the shared awareness of such responsabilities by every citizen. In this regard, decentralization appears as a singular opportunity to drive firmly Benin nation into the way of developement. But a good appraisal of the assets and limits of this decentralizing reform has to be made for its appropriate implementation. Therefore, the present study remains a critical and prospective analysis on the reform of the territorial administration in Benin Republic. Its main objective is to offer every stakeholder of Benin public life a multidimensional procedure to turn teritorial decentralization in this poor african state not only into a political instrument, but also into a tool of economic, social and cultural progress.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(559 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 80 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Section Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.