Evolutions temporelles et spatiales des altérations argileuses des gisements d'uranium sous discordance, secteur de Shea Creek (bassin de l'Athabasca, Canada)

par Emmanuel Laverret

Thèse de doctorat en Terre solide et enveloppes superficielles

Sous la direction de Patricia Patrier.

Soutenue en 2002

à Poitiers , en partenariat avec Université de Poitiers. UFR des sciences fondamentales et appliquées (autre partenaire) .


  • Résumé

    L'étude des paragénèses argileuses a été entreprise dans le secteur minéralisé de Shea Creek, sur plus de cent soixante échantillons provenant de contextes stériles et minéralisés. Les méthodes d'études pétrographiques, morphologiques (MEB), cristallochimiques (DRX, IRTF et microanalyses chimiques) et isotopiques (datations K-Ar) ont permis de circonscrire spatialement les phénomènes d'altération associés à l'épisode minéralisateur principal et de préciser leur mise en place. Entre environ 1600 et 1400 Ma, les formations gréseuses sont principalement affectées par une paragénèse à kaolinite-dickite diagénétique d'ampleur régionale. La première période d'illitisation (± dravite) est circonscrite vers 1400-1350 Ma, et date l'ouverture du système diagénétique à l'incursion de fluides de socle, résultant probablement d'une réactivation des structures tectoniques. La période 1350-1150 Ma correspond à de nouvelles phases d'illitisation, certainement associées à une longue période d'activité du système de failles. Dans l'environnement étudié, les illites, via leurs propriétés microstructurales et texturales, apparaissent comme des marqueurs des conditions régnant lors de leur formation: (1) les illites de polytype 1Mc (morphologies en lattes) remplacent les minéraux du groupe kaolin, et marquent des environnements dans lesquelles les fluides, suite aux diverses interactions avec les roches, présentent des degrés de sursaturations plus faibles que pour (2) les illites de polytype 1Mt (morphologies en "cheveux"), associées à la sudoite. Ces illites ont précipitées à partir de solutions qui présentent une forte contribution des produits d'altération du socle D'un point de vue de l'exploration, le modèle d'argilisation proposé souligne la relation forte entre les dépôts économiques d'uranium et les paragenèses argileuses à illite de polytype 1Mt dominant + sudoite + dravite.

  • Titre traduit

    Clay minerals assemblages associated with unconformity type uranium deposit, Shea Creek prospect (Athabasca basin, Canada)


  • Résumé

    A detailed study of clays minerals assemblages has been performed in the Shea Creek prospect (Saskatoon, Saskatchewan, Canada), with more than 160 samples representing the diagenetic background and the vicinity of U mineralizations. Petrographic studies, textural analysis (SEM), crystal-chemical characterisation (XRD, FTIR and microprobe analysis) and K-Ar dating allow to define spatially the alteration assemblages are associated with the main mineralization event. Their genesis has been reconstructed. Between approximately 1600 et 1400 Ma, sandstone formations were affected by a kaolinite-dickite diagenesis as observed regionally in the basin. The first illitization stage (± dravite) is situated between 1400-1350 Ma, and dates the opening of the diagenetic system to basement fluids, resulting probably of the reactivation of tectonic structures. The period 1350-1150 Ma corresponds to new illitization phases, which are certainly associated with a long activity of the faults system. The microstructural and textural properties of illites are good indicators of the paleoconditions during their formation: (1) 1Mc-illite (lath morphologies) have grown at the expense of kaolin minerals and the fluids had lower sursaturations than (2) 1Mt-illite (hairy morphologies), associated with sudoite. This illite have grown from fluids which reflects a strong contribution of alteration products of basement rocks. From an exploration point of view, the model show a strong relation between U-mineralization and an 1Mt-illite + sudoite + dravite assemblage.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 192-[26] f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 123 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 02/POIT/2310-A
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 02/POIT/2310-B

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 02 POIT 2310
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.