Etude de la détonation de mélanges gazeux de nitrométhane et d'oxygène

par Michel-Olivier Sturtzer

Thèse de doctorat en Énergie, thermique, combustion

Sous la direction de Daniel Desbordes et de Henri-Noël Presles.


  • Résumé

    L'observation expérimentale des cellules de détonation des mélanges gazeux de nitrométhane et d'oxygène pour une richesse F variant de 0. 1 à 1. 75 (nitrométhane pur) révèle l'existence d'un double réseau de structures cellulaires pour 1. 3 £ F £ 1. 75. Des calculs de la zone de réaction de la détonation basés sur le modèle Zeldovich-Von Neumann-Döering, utilisant un schéma de cinétique chimique détaillée de décomposition et d'oxydation du nitrométhane mettent en évidence pour 1. 3£F£1. 75 un dégagement d'énergie chimique en deux étapes exothermiques successives, caractérisées par leur propre longueur d'induction. Ces résultats justifient la présence des deux échelles de structures cellulaires et renforcent l'idée que les cellules de détonation trouvent leur origine dans des instabilités amplifiées par le fort taux de libération d'énergie dans la zone de réaction.

  • Titre traduit

    Study of the detonation in gaseous nitromethane and nitromethane mixed with oxygen


  • Résumé

    The experimental study of the detonation in pure gaseous nitromethane or mixed with oxygen has exhibited unambiguously the existence of a double cellular structure in the range of equivalence ratio F from 1. 3 to 1. 75 (nitrométhane). Calculations of the reaction zone of the detonation for 1. 3£F£1. 75, using a detailed chemical kinetics scheme of decomposition and oxidation of nitromethane in the Zeldovich-Von Neumann-Döering model, demonstrate that the chemical energy is released in two main successive reaction steps characterized by their own induction length. The results justify the existence of two levels of cellular structure and strengthen the idea that the cellular detonation structure finds its origin in instabilities amplified by the high energy release rate inside the reaction zone.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [7]-132 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 65 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 02/POIT/2296-A
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 02/POIT/2296-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.