Synthèse et réactivité d'acétophénones : étude du processus de désactivation de catalyseurs zéolithiques au cours de l'acylation du vératrole

par Cécile Vincent-Guignard

Thèse de doctorat en Chimie organique, minérale, industrielle

Sous la direction de Jean-Marie Coustard et de Guy Pérot.


  • Résumé

    L'acylation des méthylphénylcétones par l'anhydride acétique en présence de zéolithe HY est réalisée à 80ʿC en réacteur fermé. Dans ces conditions, le rendement en b-di- et b-tricétones est limité (équilibre cétone acétate d'énol, faible réactivité des substrats en C-acylation). Une synthèse sélective de di- ou de tricétone en milieu homogène (SmI3) a été mise au point. Une instabilité des tricétones liée à la présence de groupements électrodonneurs a été observée, alors que les substituants électroattracteurs semblent stabiliser ces composés. Les zéolithes HY conduisent à de meilleurs rendements que les zéolithes Hb en acylation du vératrole par l'anhydride acétique à 90ʿC en réacteur fermé. L'étude de la réutilisation de la zéolithe HY montre qu'une partie de la désactivation est réversible et l'autre irréversible. La régénération totale est obtenue par traitement thermique à 500ʿC sous air. Deux types de coke existent : l'un est extractible au Soxhlet par du CH2Cl2, l'autre n'est récupéré que par destruction de la zéolithe. Le constituant majoritaire de ce dernier est une dicétone (1-(3',4'-diméthoxyphényl)butan-1,3-dione) qui est le principal agent de désactivation des catalyseurs. Des bandes d'absorbance non attribuables aux composés détectés dans le coke ont été assignées à un composé d'acylation de la dicétone, lequel est également en partie responsable de la désactivation. Il s'agit d'une tricétone (C-acylation) ou d'un acétate d'énol (O-acylation). Les zéolithes sont donc désactivées à la fois par une compétition à l'adsorption entre réactifs et produits et par une très forte adsorption des produits secondaires d'acylation (dicétone et produits de triacylation). Une synthèse du 4-(1-but-2-ynyloxyéthyl)-1,2-diméthoxybenzène (Verbutin) est proposée en quatre étapes en partant du vératrole (Rdt = 85%). Cette synthèse a été rendue moins polluante et donc moins coûteuse par le fait que 3 de ses étapes utilisent des catalyseurs hétérogènes recyclables.

  • Titre traduit

    Synthesis and reactivity of acetophenones : investigation of the deactivation process of the zeolites used in the acylation of veratrole


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [7]-199 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 297 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 02/POIT/2272-A
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 02/POIT/2272-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.