Les petits bovidés pléistocènes dans le bassin méditerranéen et le Caucase : étude paléontologique, biostratigraphique, archéozoologique et paléoécologique

par Florent Rivals

Thèse de doctorat en Préhistoire

Sous la direction de Henry de Lumley.

Soutenue en 2002

à Perpignan .


  • Résumé

    Dans les sites du Pléistocène moyen et supérieur étudiés de la zone méditerranéenne et du Caucase, les petits bovidés sont représentés par 4 genres (Ovis, Hemitragus, Capra et Rupicapra). Ovis ammon antiqua et Capra aff. Caucasica ont été reconnus semblables à ceux des autres populations européennes et du Caucase. Deux espèces de thar sont présentes à la Caune de l'Arago, il s'agit d'Hemitragus bonali dans les niveaux du Pléistocène moyen et d'Hemitragus cedrensis dans un niveau du Pléistocène supérieur. Quant à Rupicapra, la Caune de l'Arago est la plus ancienne mention du genre en Europe. Ce taxon serait phylogénétiquement lié à Rupicapra pyrenaica. L'approche archéozoologique a été menée sur les niveaux des ensembles I et III de la Caune de l'Arago. Les niveaux M, N, et O de l'ensemble I correspondent à des occupations de Carnivores alors que dans la plupart des niveaux de l'ensemble III l'accumulation est due à un apport d'origine anthropique. Dans le sol F daté de 440 000 ans, par exemple, la cavité a été occupée de la fin du printemps au début de l'été par des groupes qui ont pratiqué de manière non sélective une chasse dont l'argali fut la proie principale. L'étude des adaptations locomotrices et alimentaires montre que les populations fossiles avaient des adaptations fort comparables à celles des populations actuelles. L'analyse des micro-traces d'usure dentaire met en évidence les variations saisonnières de l'alimentation en fonction de la saison de chasse des petits bovidés et des conditions paléoenvironnementales.


  • Résumé

    In the Middle and Upper Pleistocene sites studied in the Mediterranean area and the Caucasus, small bovids are represented by 4 genera (Ovis, Hemitragus, Capra and Rupicapra). Ovis ammon antiqua and Capra aff. Caucasica are similar to those known in other European and Caucasian populations. Two species of thar are present at the Caune de l'Arago, namely Hemitragus bonali in the Middle Pleistocene levels and Hemitragus cedrensis in the Upper Pleistocene level. Rupicapra from the Caune de l'Arago is the oldest sample of the genera in Europe. This taxa would be phylogenetically linked to Rupicapra pyrenaica. A zooarchaeological approach was applied to the levels of units I and III of the Caune de l'Arago. The levels M, N and O from unit I correspond to carnivore occupations while in most ot the levels of unit III, argali accumulation is due to human occupation. In level F dated from about 440,000 years, the cavity was occupied from the end of spring to the beginning of summer by groups which practised non selective hunting and argali was the main prey. The study of locomotive and dietary adaptations shows that fossil populations had very comparable adaptations to those of current populations. Dental microwear shows the seasonal changes in food selection which varied with the hunting season of small bovids and with paleoenvironmental conditions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 417 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 301-326

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2002 RIV

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2002PERP0476
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.