Histoire des institutions politiques modernes du Congo-Brazzaville : genèse et développement

par Jean Mankoussou

Thèse de doctorat en Histoire du droit et des institutions

Sous la direction de François-Paul Blanc.

Soutenue en 2002

à Perpignan .


  • Résumé

    L'étude menée est une contribution majeure à la connaissance des institutions politiqes de l'ex-territoire colonial du Moyen-Congo. Elle s'est appuyée sur la recherche des causes de la permanence des instabilités gouvernementales que ce territoire connaît depuis la période de la communauté franco-africaine : huit exécutifs, environ seize textes constitutionnels et plus d'une dizaine de cas observés de mouvements de violence (émeutes intertribales, mouvement insurrectionnel de nature révolutionnaire, coups de force militaire, assassinat présidentiel, guerres civiles. . . ). Ces causes sont à la fois anthropologiques : des peuples n'ayant pas un passé commun sont contraints, du fait de la colonisation, à cohabiter ; elles sont sociologiques : l'inexistence d'un passé commun induit ipso facto des comportements divergents tant les futurs ne sont pas saisis identiquement. Elles sont vues comme un refus tacite d'accepter la modernité par l'inobservance de la loi moderne élaborée soi-même. Les doctrines coloniales et néo coloniales ont également une part importante dans ces instabilités gouvernementales.

  • Titre traduit

    History of modern politic institutions of Congo-Brazzaville : genesis and development


  • Résumé

    The study we have leaded here is a greater important contribution to the knowledge of politic institutions of the colonial ex-territory of the Midle-Congo. She's rested on the research of the causes of the permanence of governmental instabilities that this country know since the period of the french-african community : eight (8) executives, about sixteen (16) constitutional texts and more than ten (10) observed cases of violence movements (riots between tribes, revolutionary uprising, military distinguished actions, presidential murder, civil wars,. . . ). These causes are at one and the same time anthropologic : the people who haven't a common past are obliged, because of the colonization, to cohabit ; sociologic : the non-existence of a common past induce ipso facto divergent behaviours so much the futures aren't identically taken hold. They are viewed as a tacit refusal to accept the modernity by the non-observance of the modern law oneself worked out. Colonial and new colonial doctrines have also an important part in this governmental instabilities.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 608 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Droit et Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 2002 MAN
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.