Les voies de la transgression dans l'œuvre romanesque de Jean Genet : de "Notre-Dame-des-Fleurs" à "Journal du voleur"

par Eden Menezes Viana Martin

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Christine Van Rogger Andreucci.

Soutenue en 2002

à Pau .


  • Résumé

    La cohérence de l'univers de la transgression dans les cinq premiers romans de Genet ne relève pas exclusivement des déviations flagrantes de la morale et d'une exposition récurrente de l'obscène, mais également d'une pratique de réécriture et d'édition extrêmement originale. Un retour sur les manifestations thématiques de la transgression, suivi de l'étude de ses manifestations lexicales à travers un recensement du vocabulaire de l'obscénité et des langages de l'homosexualité mènera ici vers une interrogation sur le rôle de la censure dans l'écriture genétienne. Le constat des multiples textes publiés et l'analyse des différences entre les éditions originales et celles des " Œuvres Complètes " (Gallimard), paraît confirmer l'hypothèse d'une véritable réécriture de l'œuvre. Cette pratique immorale d'un écrivain qui se moque de l'unité de son œuvre publiée semble l'ultime forme de transgression, contribuant à la formation de sa légende, léguant au lecteur une nouvelle pratique poétique.

  • Titre traduit

    ˜The œways of transgression in Jean Genet's novels


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The coherence of the universe of transgression in Genet's first five novels should not be reduced to a mere blatant departure from morality and a reiterated exhibition of obscenity. It also comes close to an extremely original way of rewriting and publishing works. After looking back to the thematic aspects of transgression and studying its lexical aspects through an inventory of the vocabulary of obscenity and the various levels of homosexual speech, we raise the question of the part played by censorship in Genet's way of writing. The hypothesis of an actual rewriting of his work by Genet seems to be confirmed by the actual multiplicity of the published texts, as well as by the analysis of the differences between the original editions and the Complete Works (Gallimard). This immoral practice of a man who did not care about the unity of his own published work might be the ultimate form of transgression, contributing to shape the writer's legend.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (758 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 741-758

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : ULT 1069+1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.