Economie et conservation de l'énergie au cours du cycle saisonnier chez un primate, Microcebus murinus : approches physiologique, comportementale et écologique

par Fabien Génin

Thèse de doctorat en Biologie des organismes. Biologie du comportement

Sous la direction de Martine Perret.

Soutenue en 2002

à Paris 13 .


  • Résumé

    De nombreux petits mammifères survivent à l'hiver en économisant (réduction de l'activité, hypothermie) et/ou en conservant de l'énergie (réserves de graisse). Ce type d'adaptation, caractéristique des régions froides est rencontrée chez un des plus petits Primates, le Microcèbe (Microcebus murinus), endémique de l'Ouest et du Sud de Madagascar, région marquée par une longue saison sèche hivernale. L'engraissement automnal a éte�� étudié chez des microcèbes captifs et sauvages. Au laboratoire, il est entraîné par les jours courts et met en jeu deux mécanismes distincts ; l'un impliquant une hyperphagie et l'autre une diminution de la dépense énergétique. Ces deux phénomènes sont reproduits par l'administration de mélatonine chez des animaux maintenus en jours longs. Une hypothyroi͏̈die provoquée par l'administration d'un inhibiteur des hormones thyroi͏̈diennes entraîne une prise de poids mais celle-ci ne met en jeu aucune variation de la prise alimentaire. Le transfert en jours courts est en effet associée à une diminution du taux de thyroxine plasmatique. Une importante économie semble être réalisée par une diminution du métabolisme de base et/ou par un abaissement de la profondeur des torpeurs journalières, en particulier quand la consommation alimentaire diminue spontanément après 2 ou 4 semaines d'hyperphagie. De plus, la restriction alimentaire entraîne des torpeurs plus profondes et plus longues que les torpeurs journalières quelle que soit la photopériode, ce qui permet au Microcébe de supporter des jeûnes prolongés. Ce travail montre également pour la première fois la présence de graisse brune chez cette espèce de Primate. La thermogenèse sans frisson intervient à la fois dans la résistance au froid et dans le réveil des torpeurs. . .

  • Titre traduit

    Energy saving and energy storage in a seasonal primate, Microcebus murinus : physiological, behavioural and ecological approachs


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (201 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 169-200

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2002 012
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 133 501
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.