Les épreuves de détresse et de jouissance dans les exploits sportifs à risques : interprétation psychopathologique

par Dolores Lolita Lopez

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean-Jacques Rassial.

Soutenue en 2002

à Paris 13 .


  • Résumé

    La pratique de l'alpinisme himalayiste est une épreuve subjective durant laquelle les sujets s'exposent aux dangers liés au réel du corps et de la nature. L'hypoxie et le froid s'installent avec l'altitude. La psychophysiologie est mise à l'épreuve avec la survenue possible d'un oedème cérébral ou pulmonaire pouvant entrainer la mort. Le terrain accidentogène est dangereux pour les sujets qui tentent de progresser vers le sommet à plus de 8000 mètres d'altitude. Trouvant un parallèle entre la phénoménologie liée à la détresse du nouveau-né et celle que décrivent les alpinistes himalayistes, nous avons interrogé le concept freudien "hilflosigkeit". Au "agonies primitives" endurées par le nourrisson, l'adulte répondrait par des agonies réelles provoquées par son exposition sur le terrain de la très haute altitude. Le fantasme de maîtrise des dangers est soutenu par un fantasme de toute-puissance et d'immortalité déniant les castrations symboliques. Les métaphores utilisées pour décrire La Montagne sont très souvent archai͏̈ques et sexuelles. La Montagne est une incarnation imaginaire de l'Autre primordial. Le sujet tenterait un rapproché incestueux sur le héroîque. Cet accès devenu possible à la Chose à travers la jouissance et l'exploit permettraient de refaire de l'origine dans le renversement du "je n'ai pas choisi de naître". L'idéal illusoire d'autonomie se soutient des dénis entourant la prise de risque. Il est possible que les adultes en quête d'épreuves autant physiques que psychiques aient été des nouveau-nés en quête de "holding" rassurant et plus tard des enfants hyperactifs. La traumatophilie également convoquée dans cette démarche invite à penser la répétition du trauma sous forme circulaire, de quelque chose qui se résoudrait enfin. Ce travail de thèse est réalisé à partir d'entretiens cliniques et témoignages d'alpinistes himalayistes.


  • Résumé

    The practice of himalayist mountaineering is a subjective trial during which the subjects are exposed to dangers connected with the reality of both body and nature. Hypoxia and coldness take hold of the alpinist in high altitude. Psychophysiology is put to test with the potential damage of brain or lung oedema which may cause death. The field which induces accidents is dangerous for subjects trying to move forward and reach a summit over 26000 feet high. As we thought a parallel could be drawn between the phenomenology linked to the infant's distress and the one described by the himalayist climbers, we examined the Freudian psychoanalytical concept "hilflosigkeit". To the "primitive agonies" endured by the nurseling, the adult would respond with real agonies experenced when being in the field of very high altitude. The fantasy of mastering any danger is reinforced with a fantasy of omnipotence and immortality denying the symbolic castrations. The metaphore used to describe The Mountain are very often archaic and sexual. The moutain is a make-believe incarnation of the utmost "Autre" (a Lacanian concept). The subject would attempt an incestuous close-up on the heroic mode. The possibility of an access to "Das Ding" via la "jouissance" would lead straightaway to the extinction of the subject of desire, need and greed. The ordeals and feats would enable the individual to re-originate himself in an inversion of "i did not choose to be born". The illusive ideal of autonomy is backed up by the denials about risk-takings. Grown-up in search of physical as well as psychic ordeal may have been infants craving for a reassuring "holding" and later, they may have become hyperactive children. Traumatophili which appears too in this process suggests we can figure the trauma being repeated in a circular movement as something which might be solved at last. The outcome of our thesis labour has been archieved via clinical interviews and testimonies of himalayist moutaineers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 363 f.
  • Notes : Thèse non reproduite
  • Annexes : Bibliogr. f. 313-328

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2002 047
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.