Une analyse critique de la méthode des pseudopotentiels appliquée aux métaux polyvalents et à leurs alliages binaires

par Marc Nigon

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Christian Régnaut et de Jacky Auchet.

Soutenue en 2002

à Paris 12 .


  • Résumé

    Ce travail est une analyse critique de la méthode des pseudopotentiels appliquée à la détermination de la structure interatomique des métaux polyvalents liquides. Les modèles de potentiel de Shaw et de Bachelet, Hamann et Schlüter (BHS) ont particulièrement été étudiés avec la problématique suivante: existe t-il un modèle de potentiel élaboré permettant de représenter de façon satisfaisante la structure des différents métaux polyvalents et celle de leurs alliages? Notre analyse suggère le contraire et qu'il semble donc raisonnable d'abandonner l'idée d'un potentiel premiers principes "universel ", sans aucun paramètre ajustable. Par conséquent, nous avons préféré construire un modèle de potentiel " hybride ", dont les paramètres sont optimisés directement sur la structure du métal polyvalent pur. Cette étude révèle que ce modèle "hybride ", comparativement aux modèles premiers principes, améliore nettement l'accord entre la structure calculée et les données expérimentales.

  • Titre traduit

    A critical analysis of the pneudopotential method applied to polyvalent metals and their binary alloys


  • Résumé

    This work is a critical analysis of the pseudopotential method applied to the determination of the interatomic structure of liquid polyvalent metals. We particularly used Bachelet, Hamann and Schlüter (BHS) and Shaw model potentials with the following problematical : is it an elaborated potential model which allow to satisfactorily represent the structure of different polyvalent metals and their alloys ? Our analysis suggests a further notice. For this reason, it seems to be reasonable to leave the "universal" first principles potential idea without any adjustable parameter. Consequently we preferred build an "hybrid" model potential having parameters directly optimised to the pure polyvalent metal structure. This work shows that such "hybrid" model compared to first principles models improves agreement between calculated structure and experimental data.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 113 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 111-113

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.