L'agir et le pâtir chez Platon

par Arnaud Macé

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Luc Brisson.


  • Résumé

    Les dialogues de Platon ne semblent pas constituer un moment significatif de l'histoire de l'agir et du pâtir: ils présenteraient au mieux quelques intuitions, qui ne trouvent leur accomplissement que dans la doctrine aristotélicienne des catégories. Les passages qui, dans les dialogues, témoignent d'un usage technique de ces concepts n'indiqueraient que le fait que Platon, le temps d'un débat avec une autre pensée, en vient à parler le langage d'un autre. La présente étude a pour but de montrer que les dialogues témoignent au contraire d'un examen précis et systématique du sens de ces concepts, d'une critique de l'usage qu'en ont fait ses prédécesseurs, et d'une extension de celui-ci. Trois étapes peuvent être dégagées dans l'élaboration platonicienne de l'agir et du pâtir. Une première série de textes, situés pour l'essentiel dans la période dite " socratique ", propose un examen des éléments et de l'ordre spécifique à la relation agent/patient, qui permet à Platon d'établir que les conceptions morales de ses contemporains manifestent une compréhension insuffisante des effets de l'action morale. Du Phédon aux Lois en passant par le Théétète, le Sophiste et le Phèdre, Platon se confronte à la façon dont ses prédécesseurs ont pu faire usage de ces concepts dans le domaine physique; il s'agit là encore pour Platon d'affirmer l'insuffisance de ses prédécesseurs quant à la compréhension de la causalité de l'action. Qu'il s'agisse de morale et de politique, ou de physique, il semble ainsi que personne n'ait su déterminer de manière satisfaisante ce qu'un agent fait à un patient, et, plus encore, ce qui constitue la chose la plus active dans l'univers, à savoir l'âme. La troisième partie du présent travail suit, à travers la République, le Timée et les Lois, la constitution d'une théorie générale de l'agir et du pâtir chez Platon, dans laquelle les interactions morales, politiques et physiques sont analysés dans les mêmes termes et conformément aux mêmes lois.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par Academia à Sankt Augustin

Platon, philosophie de l'agir et du pâtir


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 456 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 425-441. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par Academia à Sankt Augustin

Informations

  • Sous le titre : Platon, philosophie de l'agir et du pâtir
  • Dans la collection : International Plato studies , vol. 24
  • Détails : 1 vol. (239 p.)
  • ISBN : 978-3-89665-400-7
  • Annexes : Bibliogr. p.[222]-230. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.