Corps et existence : une phénoménologie du corps dans la perspective du Dasein

par Ingrid Auriol

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Françoise Dastur.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Body and existence : a phenomenology of the body in the perspective of the Dasein


  • Résumé

    Cette thèse traite de la corporéité de qui vit et existe. Dans sa méthode comme dans son contenu, la recherche, souhaitant écarter les embarras philosophiques usuels qui prévalent partout où le corps est réduit au "somatique", entend se réclamer de la manière dont Heidegger infléchit le sens de la méthode "phénoménologique". Elle vise à reconduire la corporéité vers l'analytique de l'être-au-monde, li s'agit donc de traiter du "corps vif", il faut entendre par là le mode présent où le corps existe et se vit, et non le "corps vécu", qui renvoie au corps saisi par la "conscience" et représenté dans l'après-coup de l'expérience. L'expression de "corps vif" détient ainsi l'avantage de distinguer la présente tentative de penser la corporéité des pensées dont le projet, quoique relèvant de la phénoménologie, est bien différent celles de Husserl, de Merleau-Ponty ou de Sartre. Le travail, composé de six sections, écarte les présupposés cartésiens qui fondent l'approche biologique du corps vivant de l'homme pour établir qu'il y a une existentialité du sentir et du ressentir à l'oeuvre dans le voir, l'écoute, le goût, l'olfaction et le toucher, Il montre l'implication de la corporéité dans le rapport du Dasein à l'espace et détermine ce qu'il en est du corps dans les tonalités que sont l'angoisse, l'ennui, la joie, la nostalgie et la mélancolie. Enfin, il considère la question de la corporéité du Dasein relativement à l'être-ensemble. Abordée depuis le souci mutuel, la tonalité amoureuse fait l'objet d'un ultime chapitre. La conclusion ne manque pas de montrer que l'activité même de penser n'est pas incorporelle

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 493 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 465-491

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.