Sentiment de la nature et esthétique du lieu chez Jean-Jacques Rousseau

par Sébastien Labrusse

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Éliane Escoubas.

Soutenue en 2002

à Paris 12 .


  • Résumé

    Cette thèse montre comment Rousseau a transformé le sens du mot de nature. Il a d'abord élaboré l'idée de nature afin de penser les problèmes de philosophie politique. La nature lui est apparue comme le lieu où la violence ne se voit pas, étant hors de l'Histoire. Mais cette nature primitive est perdue d'une manière telle qu'il n'est ni possible, ni souhaitable de désirer y retourner. Pourtant, Rousseau s'est passionnément mis en quête d'un " lieu sauvage" ou " désert ", qui soit intact. Mais il n'est pas parvenu à rencontrer la nature ailleurs que dans son propre coeur. En l'identifiant à la subjectivité, il en propose une définition radicalement nouvelle elle ne peut plus être réductible à l'objectivité, puisqu'elle se confond avec le sentiment intérieur. La nature extérieure, le lieu, le paysage, n'ont donc de statut que par rapport à une subjectivité, Il apparaît ainsi qu'on ne peut penser l'esthétique de Rousseau qu'en se reportant à sa philosophie de la vie intérieure.

  • Titre traduit

    The sense of nature and the aesthetics of place in the work of Jean-Jacques Rousseau


  • Résumé

    This thesis shows how Rousseau transformed the meaning of the word Nature. He first developped the idea of Nature to reflect on politics. It occured to him that nature was a place where violence had no dominion, insofar as it was outside of history. But this primitive state of nature has been lost to such an extent that it is no longer neither possible nor desirable to return to it. Nevertheless, Rousseau passionately sought a "wilderness" or "desert " that had survived intact. But he was only able to encounter this within his own heart. By deliberately confusing it with subjective experience he proposed a radical re-definition of nature which cannot be reduced to objective fact. External nature, place and landscape exist only in relation to a subject. We hold, therefore, that Rousseau's aesthetics can only be understood with reference to his philosophy of the inner life.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 364 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 347-364. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.