La violence des mineurs : des faits, des débats

par Marie-Odile Galopin

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Élise Terdjman.

Soutenue en 2002

à Paris 12 .


  • Résumé

    Ce travail de recherche concernant la violence des mineurs, repose sur l'analyse de cinq corpus: - les ouvrages, rapports, circulaires émises par le ministère français de l'éducation nationale, - les publications anglaises officielles et semi-officielles, concernant la violence à l'école (bullying), à partir des années 1970, -la presse française de mars à juillet 1995, -les statistiques des services de Police et de Gendarmerie, et de la Justice, de 1972 à 2000, - les archives de la ville d'Annecy concernant les mineurs condamnés entre 1859 et 1932. Une étude du concept de violence, a permis d'analyser ces corpus et de mieux comprendre les réponses tant françaises qu'anglaises à ce problème de la violence des mineurs. De même, nos hypothèses: La manière d'appréhender la violence des mineurs, que ce soit à travers les rapports demandés par le Gouvernement, ou les circulaires administratives publiées par divers Ministères (dont l'Éducation Nationale), repose sur une plus grande visibilité du nombre de mineurs délinquants. Le discours sur la violence occupe aujourd'hui une place centrale, parce qu'il y a eu augmentation importante des violences, ainsi que des changements dans la nature des actes commis par des mineurs de plus en plus jeunes. Ont trouvé ainsi, matière à vérification. Nous avons pu conclure qu'en présence de sources, le plus souvent contradictoires, il n'était pas possible d'estimer avec précision l'ampleur des violences et délits commis par les mineurs, pas plus que leur âge ou la nature des actes qu'ils commettent. Néanmoins, il est vrai que ces actes sont de plus en plus visibles et que cette visibilité induit des types de réponses qui, en France, diffèrent des réponses anglaises. Un modèle n'est donc pas le seul à pouvoir exister et des manières nouvelles d'envisager ces violences sont possibles, ce qui ouvrirait peut-être de nouvelles perspectives dans cette lutte incessante.


  • Résumé

    This research concerning minor's violence is founded on the analysis of five cor-pus: - books, reports, official publications from the French ministry of education, - english (official and semi-official) publications on school's violence and bullying, from 1970, - french newspapers from Match to July 1995, - statistics from the Police and Gendarmerie, and Justice services (from 1972 to 2000), - Annecy's records concerning condemned minors from 1859 to 1932. A study of the concept of violence lead us to analyse those corpus and to a better understanding of French and English answers to minor's violence. As such our two hypothesises will be evaluated: o the way of apprehending minor's violence through studies commissioned by the gouvernment, or through administrative circulars published by various ministries (as "Education Nationale'), is founded on a higher visibility in the number of minors delinquents. O the discourse on violence holds a place central today, because there has been an important increase in violences numbers, and also because there has been a change in the nature of the acts committed by minors who are gounger and younger. We could conclude with sources which were often contradictory, that it was not possible to estimate the volume of those violence, nor the age or the nature of deeds committed by those minors. Nevertheless, it is true that those acts are more and more visible, and those visibilities induce some ways of answering, which in France differ from the English answers. A model is not the only one which exist and new ways of comprehending those violence are possible, this may open new perspectives in this in cessant fight.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 250 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 237-250

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.