Les structures biogéniques de termites et de vers dans un ecosystème sub-sahélien : quantification et typologie

par Caroline Seugé

Thèse de doctorat en Écologie

Sous la direction de Philippe Mora.


  • Résumé

    Les principaux objectifs de cette étude ont consisté à déterminer les modifications du sol induites par les structures biogéniques de vers de terre et de termites et à évaluer les conséquences de ces modifications sur le compartiment microbien du sol. Les structures de surface temporaires étudiées sont les turricules de vers de terre et les constructions de récolte de trois espèces de termites (A. Guineensis, O. Nilensis et M. Subhyalinus). La première partie de ce travail a permis de définir l'importance quantitative et la répartition spatio-temporelle des structures biogéniques dans un verger de la ville de Thiès (Sénégal). Cette étude, en tenant compte à la fois de l'hétérogénéité spatiale et temporelle de la parcelle, a permis de montrer que la végétation a un impact indirect sur la présence de turricules et un effet direct sur la distribution des structures de termites. La deuxième partie de ce travail a permis d'établir une typologie fonctionnelle des structures biogéniques à travers la comparaison des propriétés physico-chimiques, microbiologiques et enzymatiques des structures et des sols. Les remaniements physico-chimiques, mis en évidence dans les structures biogéniques, entraînent des modifications de la composition de la microflore. La comparaison des communautés bactériennes des différents échantillons par la biologie moléculaire a mis en évidence que les vers modifient davantage les proportions relatives des populations bactériennes alors que les termites en modifient plus profondément la structure. En conclusion, cette étude fait apparaître un ralentissement de la minéralisation dans les structures biogéniques, elles sont donc des micro-sites où la matière organique est stockée. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 136 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 119-133

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.