Approche expérimentale des circonstances de toxicité pulmonaire aigue͏̈ ou chronique du Granulocyte-Colony-Stimulating-Factor (G-CSF)

par Elie Azoulay

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Alain Harf.


  • Résumé

    INTRODUCTION : Le Granulocyte Colony Stimulating Factor (G-CSF) est largement prescrit chez les patients d'hématocancérologie pour raccourcir les durées de neutropénie après chimiothérapie. Le G-CSF est aussi évalué chez des patients non neutropéniques ayant des altérations fonctionnelles des polynucléaires neutrophiles (PN). Plusieurs observations de pneumopathies médicamenteuses au G-CSF ont été rapportées: il s'agit le plus souvent de patients âgés de plus de 65 ans, ayant reçu plus de trois cures de chimiothérapie pour lymphome non hodgkinien, présentant une pneumopathie interstitielle diffuse non infectieuse pendant ou après la sortie d'aplasie. Néanmoins, cette entité reste discutée du fait: (1) de sa rareté, (2) de l'évident bénéfice à prescrire du G-CSF contre un risque incertain de pneumopathie, (3) que les études randomisées comparant G-CSF à placebo n'ont pas démontré de surcroît de pneumopathies, (4) de l'innocuité du G-CSF chez les patients non neutropéniques. QUESTION POSEE : Quelles sont les situations à risque de toxicité pulmonaire du G-CSF? INTERVENTION: Le G-CSF (25 microg/kg/j) a été administré dans plusieurs situations d'agressions pulmonaires, à des rats non neutropéniques, neutropéniques ou en sortie d'aplasie. Les explorations ont comporté une quantification de l'oedème pulmonaire, des concentrations de protéines dans le lavage bronchoalvéolaire, du recrutement alvéolaire, de la séquestration pulmonaire en PN (myéloperoxydase), des concentrations sériques et pulmonaires en TNF-alpha et IL1-beta, de la pression artérielle pulmonaire (cathétérisme droit) de la compliance pulmonaire statique, des constatations anatomopathologiques (muscularisation, fibrose). Les rôles respectifs du PN et du macrophage ont été approchés par des expériences associant la lidocaine, les anticorps anti-TNF-alpha et te cyclophosphamide. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 167 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 148-167

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.