Méthode indirecte de détermination de la vitesse maximale aérobie sur le terrain par un test spécifique au football

par Zakaria Labsy

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et techniques

Sous la direction de Katia Collomp.

Soutenue en 2002

à Paris 11, Orsay .


  • Résumé

    Le but de ce travail est d'évaluer la fiabilité de deux versions d'un test de terrain spécifique au football pour déterminer la vitesse maximale aérobie (VMA). Le test de Probst est effectué sur un circuit de 140 m incluant des changements de direction, avec des paliers de 280 m, 0,6 km/h d'augmentation et 30 s d'intervalles de récupération. Sa version adaptée respecte le même protocole, mais, avec des paliers stables de 2 mn et 1,2 km/h d'augmentation à chaque palier. La première étude montre que la version originale du test de Probst surestime significativement la VMA chez les footballeurs par rapport aux athlètes de demi-fond, en comparant ce test à deux épreuves classiques, à sa version alignée et à sa version sur tapis roulant. La seconde étude confirme cette surestimation et montre que notre version adaptée du test de Probst est très proche et bien corrélée avec la VMA obtenue par l'épreuve classique de détermination de la VMA sur tapis roulant en mesure directe chez les footballeurs. En conclusion, notre version adaptée du test de Probst et non sa version originale apparaît comme une épreuve de terrain fiable, spécifique au football et facilement utilisable pour estimer la VMA chez les footballeurs.


  • Résumé

    The aim of the study is to test the accuracy of two versions of a specific soccer field test for assessing Maximal Aerobic Velocity (MAV). The original Probst field test consists in repetition of 280 m successive races including changes in direction separated by a 30s rest with an initial speed of 8. 4 km/h and a 0. 6 km/h increment at each stage. The adapted version is carried out with the same protocol but constant stages of 2 min length and a 1. 2 km/h increment at each stage. The first study demonstrates that the original version of the Probst field test overestimates significantly the maximal aerobic velocity in soccer players, but not in athletes of medium-distance race, in comparison with two classical tests, with an aligned version and with the same protocol that that of the test of Probst in laboratory. The second study confirms this overestimation and demonstrates that our adapted version is much closed and highly correlated with a maximal aerobic velocity obtained by a laboratory treadmill test in soccer players. In conclusion, our adapted version of the Probst test but not the original version appears as a reliable specific soccer field test and easily conductible for estimate the maximal aerobic velocity in soccer players.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 137+22 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.117-127.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M/Wg ORSA(2002)318
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.