La société contre la politique : structures sociales, Etat et politique en Guadeloupe

par Rodrigue Croisic

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Alain Garrigou.

Soutenue en 2002

à Paris 10 .


  • Résumé

    Comment une politique démocratique (c'est-à-dire réglée par des institutions de compétition) peut-elle ou pas s'accommoder de structures sociales très inégalitaires ? Avec cette question, la thèse que nous développons pose le problème du saisissant contraste d'une société esclavagiste appliquant en 1848 l'institution du suffrage universel à peine quelques mois après la métropole, elle-même fort en avance sur tous les pas du monde par l'étendue du corps électoral. Partant de l'idée que la démocratie ne ,pouvait simplement naître. D'une décision juridique, notre thèse soutient que l'histoire du suffrage universel de 1848 à nos jours révèle dans le cas de la Guadeloupe un décalage entre les promesses et les pratiques de la démocratie, entre ses principes et la réalités de son organisation. Pratiquement, il s'agit de l'histoire d'une contradiction qui consista à imposer la souveraineté populaire â une société aristocratique et surtout esclavagiste. Dans les faits, cela posa pendant très longtemps de nombreux problèmes à l'élection.

  • Titre traduit

    Society versus politics : social organisation, the State and politics in Guadeloupe


  • Résumé

    How can democratic politics {working; through competitive institutions) accommodate highly non egalitarian social classes? With this question, our thesis probes the problem of applying the institution of universal suffrage in 1848 to an undemocratic pro-slavery society, only a few months alter its adoption in France, already far advanced in the democratic process even in comparison with other European countries. Starting from the premise that democracy would not simply blossom at the orders of new legislation, our thesis supports the idea that the history of universal suffrage from 1848 to the present day shows, in the particular case of Guadeloupe, a discrepancy between the promises and actual practises of democracy, between its principles and the reality of the way it has been organised. In Guadeloupe, it was, in reality, dealing with the contradiction of trying to impose the rule of the people on an aristocratic and above all pro-slavery society. Indeed, the history of Guadeloupe has shown that democratic elections have long been beset with numerous problems.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par l'Harmattan à Kinshasa [etc.], Budapest, Paris

La société contre la politique : comment la démocratie est venue aux Guadeloupéens


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (435 p.)
  • Notes : Thèse non corrigée
  • Annexes : Bibliogr. p. 425-435

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 02 PA10-196
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par l'Harmattan à Kinshasa [etc.], Budapest, Paris

Informations

  • Sous le titre : La société contre la politique : comment la démocratie est venue aux Guadeloupéens
  • Dans la collection : Logiques politiques
  • Détails : 1 vol. (385 p.)
  • ISBN : 2-296-00135-1
  • Annexes : Bibliogr. p. 377-382
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.