Prophéties auto-réalisatrices et volatilité des cours boursiers

par Edouard Challe

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Michel Aglietta.

Soutenue en 2002

à Paris 10 .


  • Résumé

    Cette thèse porte sur la mesure et les déterminants de la volatilité des cours boursiers. La première partie commence par évaluer, à l'aide d'une analyse économétrique en séries temporelles, l'importance et la persistance des fluctuations cycliques du prix des actions. On présente ensuite les principales anomalies financières (et notamment la volatilité excessive des prix et la prévisibilité des rendements) dans un cadre unifié et synthétique. L'analyse nous conduit à relativiser la portée de l'hypothèse d'efficience informationnelle des marchés, et à souligner la nécessité d'expliquer les variations importantes du taux d'escompte à l'origine des mouvements du prix. La seconde partie de la thèse propose une modélisation théorique, fondée sur les notions d'indétermination de l'équilibre et de prophétie auto-réalisatrice, capable de rendre compte des faits stylisés ainsi dégagés. A l'aide de deux modèles d'évaluation d'actifs simples, on montre qu'un grand nombre d'anomalies financières, loin de démontrer l'irrationalité des marchés, peuvent s'expliquer par la multiplicité d'équilibres susceptible d'apparaître dans les modèles à anticipations rationnelles.

  • Titre traduit

    Self-fulfilling prophecies and stock market volatility


  • Résumé

    This Ph. D thesis deals with the measurement and determinants of stock market volatility. Part One uses time-series econometric techniques in order to assess the size and persistence of stock markets fluctuations. Major financial anomalies, such as excess volatility and return predictability, are then presented in a unified framework. The analysis leads me to qualify the scope of the so-called Efficient Markets Hypothesis (which turns out to be unfalsifiable), and to stress the need to explain the wide swings in the discount rate that drive stock market fluctuations. Part Two offers a theoretical explanation, based on the notions of equilibrium indeterminacy and self-fulfilling prophecies, to the aforementioned anomalies. Two simple asset pricing models are used to show that the high volatility of stock markets, far from proving their irrationality, is rather a natural implication of the multiplicity of equilibria that may arise in dynamic rational expectations models.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (V-195 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 189-195

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation. Section Droit, Economie et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : D 07-1097
  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 02 PA10-130
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.