Processus matrimoniaux et procréation à Libreville (Gabon)

par Myriam Mouvagha-Sow

Thèse de doctorat en Démographie

Sous la direction de Thérèse Locoh.

Soutenue en 2002

à Paris 10 .


  • Résumé

    Le Gabon connaît un contexte démographique particulier. Sa fécondité n'y a jamais atteint des niveaux très élevés à cause d'une forte infécondité pathologique, qui paraît avoir diminué de façon importante ces dernières années. D'après la première Enquête Démographique et de Santé (EDS), réalisée en 2000, le pays semble avoir entamé sa transition de la fécondité, malgré une politique nataliste affirmée jusqu'à une époque récente. En outre, comme dans beaucoup de pays africains, on assiste à une transition de la nuptialité, marquée par un recul important de l'âge au mariage et au développement d'unions informelles. Ces évolutions sont causées par des facteurs de "modernisation" (amélioration de l'instruction, urbanisation, etc. ), mais aussi par la crise économique. Par ailleurs, ces changements des comportements de fécondité et de nuptialité sont indissociablement liés à une redéfinition des rapports entre les hommes et les femmes. Les recensements et les EDS ne sont pas très bien adaptés à l'étude de ces transformations, car ils n'en donnent qu'une vision transversale, alors qu'en Afrique la constitution des unions est un processus qui peut être long et complexe. En outre, ils négligent la prise en compte de la sexualité, des unions sans co-résidence et des comportements masculins. Notre travail s'appuie donc sur une enquête quantitative et des entretiens semi-directifs. L'enquête sur les comportements sexuels, matrimoniaux et reproducteurs a été menée à Libreville en 1999 auprès de 484 femmes et 424 hommes. Elle a recueilli l'histoire nuptiale détaillée des individus, avec les diverses étapes du processus matrimonial, et leur biographie génésique. Elle permet ainsi, notamment grâce à l'analyse démographique des biographies, d'étudier les changements matrimoniaux et féconds au fil des générations, les interrelations entre vie conjugale et vie féconde et de comparer les trajectoires féminines et masculines.

  • Titre traduit

    Matrimonial processes and procreation in Libreville (Gabon)


  • Résumé

    Gabon has a particular demographic context. Its fertility never reached very high levels because of a widespread pathological infertility, which appears to have decreased in a significant way these last years. According to the first Demographic and Health Survey (DHS), conducted in 2000, the country seems to have started its fertility transition, in spite of a pro-birth policy enforced until recently. Moreover, as in many African countries there is a marriage transition, marked by a significant delay of the marriage age and the development of informal unions. These evolutions -are caused by "modernisation" (increasing of educational levels, urbanisation, etc. ), but also by the economic crisis. In addition, changing fertility and marriage behaviours are tightly related to a redefinition of the relationships between men and women. The censuses and the DHS are not fully appropriate to the study of these transformations, because they give only a cross vision of them, whereas in Africa the constitution of the unions is a process which can be long and complex. Moreover, they do not take into account sexuality, visiting unions and male behaviours. Our research is thus based on interviews and a quantitative survey. The survey I conducted in Libreville in 1999, on a sample of 484 women and 424 men, deals with sexual, matrimonial and reproductive behaviours. It gives the detailed matrimonial history of the individuals, with the various stages of the marriage process, and their fertility biography. Thus, this thesis explores, partly with event history analysis, the matrimonial and fertility changes between different generations, the relationships between matrimonial life and fertility life and compares female and male life-cycles.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. ([588] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 466-486

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 02 PA10-128 (1-2)
  • Bibliothèque : Institut national d'études démographiques. Service de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : H1 MOUV 2002
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.