Mesurer la violence : des causes de décès aux dénonciations en justice des violences contre les enfants

par Ana Maria Falconi

Thèse de doctorat en Démographie et sociologie

Sous la direction de María-Eugenia Cosío-Zavala.

Soutenue en 2002

à Paris 10 .


  • Résumé

    Deux ancrages empiriques permettent d'explorer la perception de la violence par la société française. Le premier analyse l'évolution historique des catégories statistiques de décès par violence (accidents, suicides et homicides) et le processus de classement d'un décès dans ces catégories. Dans les deux cas, les critères médicaux (étiologique et anatomique) sont subordonnés aux critères juridiques (l'intention et l'âge du décédé). La deuxième partie examine la construction sociale des violences contre enfants à partir d'une observation ethnographique des activités de dénonciation en justice. Là aussi, le cheminement des dénonciations et les décisions qu'elles suscitent sont fortement influencés par le droit. Néanmoins, la labilité de ces constructions, visible dans les échanges entre dénonciateurs non judiciaires et magistrats, est confirmée par la variabilité des dénominations pour des mêmes " faits " le long du processus.

  • Titre traduit

    Measurig violence : from causes of death to charges on violence against children brought to justice


  • Résumé

    Exploration of how violence is perceived in French society using two distinct empirical approaches. The first approach analyzes the historical evolution of statistical categories of violent death (accidents, suicides and homicides), as well as the process whereby a death cornes to be classified under one of these categories. It is shown that in both instances medical criteria (etiologic and anatomy) become subordinated to judicial criteria, (intent and age of the deceased). The second approach examines the social construct of violence against children, using ethnography observations of reports brought to the authorities. Here, again, the law bas significant influence both on how the cases unfold and on the resulting verdicts. Nevertheless, variations in these constructs are apparent in the interaction between plaintiffs and the judicial authorities, and in the change in denominations that the "facts" undergo from the beginning of the complaint process to its end.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (384, 173 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 358-376

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 02 PA10-108 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.