Le pouvoir et les beaux arts sous la Restauration (1815-1830)

par Emeline Wirty

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Francis Démier.

Soutenue en 2002

à Paris 10 .


  • Résumé

    Le travail mené en thèse s'est attaché à étudier les relations entretenues entre le pouvoir et les beaux-arts dans la France de la Restauration (1815-1830). Un premier aspect de ce travail a consisté à mener une étude systèmatique des institutions de tutelle et des établissements majeurs placés sous leur responsabilité (musées, institut, écoles d'art, manufactures), de façon à évaluer précisément les décisions prises pendant la période révolutionnaire et impériale qui ont été conservées ou rejetées par le régime des Bourbons. Globalement, la Restauration a su accepter le legs (constitué de créations institutionnelles et de décisions administratives) de la Révolution de l'Empire. La Monarchie ainsi que bon nombre d'administrateurs ont su retrouver une place dans une société française qui avait commencé à se reconstruire dès l'Empire. . .

  • Titre traduit

    The government and the fine arts during the Restoration (1815-1830)


  • Résumé

    The research conducted, in view of a doctoral thesis, focused on the sustained relationships between the government and the fine arts in France during the period of Restoration, from 1815 to 1830. One of the first aspects of this research consisted in carrying out a systematic study of the institutions under the control of the state and the main establishments under their direction (museums, French academies, art schools, manufactures) in order to evaluate precisely the decisions taken during the revolutionary and imperial period which had been retained or rejected by the monarchical system of the Bourbons. Globally speaking, the Restoration accepted the legacy, that is, namely the institutional creations and the administrative decisions of the Revolution or of the Empire. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 489 p.
  • Annexes : Bibliogr. p. 395-474. Index

Où se trouve cette thèse ?