Pierre Rivière et les autres : de la violence familiale au crime : le parricide en France au XIXème siècle (1825-1914)

par Sylvie Lapalus

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Francis Démier.

Soutenue en 2002

à Paris 10 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Entre une criminalité globale toujours plus délicate à saisir et la singularité irréductible de chaque crime, l'analyse d'un type spécifique de déviance peut s'avérer fructueuse : c'est ce que nous proposons de montrer ici à partir du parricide tel qu'il est défini dans l'article 299 du Code pénal. Notre ambition est de combiner autant que possible l'examen des représentations sociales -littérature et presse, médecine et justice-, celui du crime en tant que phénomène transgressif et des modalités de sa répression, celui enfin du contexte dans lequel il a germé :c'est l'articulation entre ces trois niveaux de réalité et leur plus ou moins grande coïncidence qui ont retenu notre attention. Occupant le sommet de la hiérarchie pénale, le parricide s'avère toutefois difficile à appréhender, tant à cause de sa rareté dans les faits que du silence qui l'entoure. . .


  • Résumé

    The study of a specific criminal behaviour can prove productive, because of the two aspects it encompasses : the overall phenomenon of criminality and the peculiarities of each crime. Parricide,as defined by article 299 of the Criminal Code, will illustrate this double aspect. My aim is to study simultaneously the social representations of parricide (through literature, the press, medecine and justice), the crime as a transgression, its repression, and lastly the context from which it originated. My attention has been drawn to the combination and coïncidence between those three dimensions of parricide. As one of the most punishable offences defined by criminal law, parricide is nonetheless extremely difficult to apprehend due to its scarce occrrences and its suppression. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol.(987 p.)
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr p. 791-866

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 02 PA10-5 (1-3)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.