Jérusalem, étude toponymique à travers son histoire

par Yolande Chekroun-Sebbah

Thèse de doctorat en Études hébraïques

Sous la direction de Ephraïm Riveline.

Soutenue en 2002

à Paris 8 .


  • Résumé

    Jérusalem ville ancienne juchée entre ciel et terre, compte 45 000 habitants environ. Elle est la plus exposée, la plus menacée, la plus haïe mais la plus convoitée. Elle fut amorrite, hittite avant de devenir une colonie militaire égyptienne du pharaon Akhénaton. Elle est liée à des personnages entrés dans le passé de l'humanité : Davis, Salomon, les Maccabées, Hérode, Titus et Bérénice ; les rois croisés l'envahirent au nom du Christ, Saladin au nom de l'Islam. Ben Gourion, chef du gouvernement qui participa à la création d'Israël en fit la capitale d'un pays créé en 1948. Houleuse et troublée, cette ville serait le théâtre de la passion divine où s'affrontent trois religions : juive, chrétienne et musulmane. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 228 f.
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 217-220

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1810
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.