Apport de l'ethnopsychiatrie à la compréhension et au traitement de l'autisme infantile

par Paulette Petit Rosevègue

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Tobie Nathan.

Soutenue en 2002

à Paris 8 .


  • Résumé

    Cette recherche clinique expérimentale, menée conjointement par des équipes pédopsychiatriques et l'équipe ethnopsychiatrique du Centre Georges Devereux, a concerné cinq familles migrantes dont un enfant était porteur de troubles autistiques. L'objectif était de soumettre à l'évaluation des équipes soignantes l'efficacité du dispositif ethnopsychiatrique comprenant un médiateur parlant la ou les langues familiales. Pour trois des enfants, les modifications significatives observées dans la symptomatologie peuvent être attribuées à la mobilisation des professionnels et des parents, grâce à la passerelle jetée entre leurs univers clivés et conflictuels. Une étude de prévalence permettrait de vérifier l'hypothèse d'une sur-représentation des enfants de migrants parmi les enfants porteurs de troubles autistiques. Cette sur-représentation abonderait l'hypothèse étiologique, émise par T. Nathan, de la perte de fonctionnalité du cadre culturel familial dans certains cas d'autisme précoce.

  • Titre traduit

    Contribution of ethnopsychiatry to understanding and treatment of child autism


  • Résumé

    Five migrant families with a child suffering from autistic disorders were included in an experimental clinical research, jointly managed by the child psychiatric team and the ethnopsychiatric team from the "Centre Georges Devereux". The aim of the study was to have curing teams evaluate the efficiency of a clinical set-up in ethnopsychiatry with mediators who speak the family language. Upon completion of the sessions, significant symptom changes were observed in three of the children. All parents and professionals were mobilised towards bridging cultural references of families and institutions which had been split and conflicting. A prevalence study project would validate the assumption that migrant children are over-represented in the population exhibiting so called "autistic disorders". This over-representation would enforce this etiologic hypothesis formulated by Tobie Nathan that certain early autistic cases are due to the family cultural background loosing functionality.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 217 f.
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 185-189

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1809
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.