Le discours politique d'Hubertine Auclert : La Citoyenne (1881-1891)

par Edith Taïeb

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Jean-Claude Coquet.

Soutenue en 2002

à Paris 8 .


  • Résumé

    Ce travail analyse le discours politique d'Hubertine Auclert (1848-1914) dans La Citoyenne (1881-1891). Faisant valoir comment, en excluant les femmes des assemblées légiférantes, les hommes ont réussi à leur imposer une relation d'hétéronomie, Hubertine Auclert dénonce les "lois d'exception" auxquelles les femmes sont soumises, comme révélatrices de "l'illusion de la république". Liant l'avènement de la "vraie république" ou "république démocratique" à l'abolition de la séparation des sphères privée et publique, elle s'adresse simultanément aux femmes et aux hommes pour leur demander de faire pression sur les élus afin qu'ils reconnaissent aux femmes l'intégralité de leurs droits. Elle pose l'arrivée en force des femmes dans les assemblées politiques comme condition du passage d'une société de capture, mortifère, à une société utopique fondée sur le partage des richesses nationales et l'établissement de relations d'ordre contractuel entre les deux moitiés-homme et femme-de l'humanité.

  • Titre traduit

    The political discourse of Hubertine Auclert. La Citoyenne (1881-1891)


  • Résumé

    This work analyzes the political discourse of Hubertine Auclert (1848-1914) in La Citoyenne (1881-1891). She demonstrated how, by excluding women from legislative assemblies, men had succeeded in imposing to them an heteronomous relationship. Auclert denounces the "laws of exception" to which women were subjected as revelatory of the "illusion of the republic. " By associating the arrival of the "real" or "democratic republic" with the abolition of the doctrine of separate spheres, she appealed to both men and women to put pressure on elected officials in order to force their recognition of rights for women. For Auclert, the arrival en mass of women in political assemblies was a precondition for a transition away from a society of predation towards one based on the equitable distribution of wealth and on the establishment of contractual relations between men and women.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (936 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 402-417

Où se trouve cette thèse ?