La figure ouvrière en Afrique du sud après l'apartheid : de l'usine, lieu de la chance à l'usine, lieu de concertation : enquêtes sur les formes de pensée d'ouvriers de l'industrie automobile

par Judith Hayem

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Sylvain Lazarus.

Soutenue en 2002

à Paris 8 .


  • Résumé

    Cette thèse identifie les formes de pensée des ouvriers sud-africains dans la période post-apartheid. Après la disparition de ce régime par la négociation et non par un coup d'Etat, en quels termes les ouvriers, longtemps conçus comme l'avant-garde de la lutte de libération nationale, pensent-ils ? Mon travail est basé sur deux enquêtes d'usines réalisées à Durban (1997) et Port-Elizabeth (1999). Je montre comment, au travers de leurs propres catégories de pensée, les ouvriers se prononcent sur l'accès aux postes qualifiés pendant et après l'apartheid ; le rôle des ouvriers dans le pays; les relations de travail à l'usine. Le sens de leurs propos est soigneusement examiné et analysé. Il entre en résonance avec l'analyse menée dans la première partie de la thèse pour identifier la politique racialiste et ségrégationniste de l'apartheid, le capitalisme de ségrégation qui a eu cours pendant cette période et la politique menée par le gouvernement de " la nouvelle Afrique du Sud ". Je montre que les thèses des ouvriers ne leur sont pas identiques mais attestent que les gens pensent indépendamment des syndicats et de l'Etat, dans des formes qui ne sont ni classistes, ni historicistes


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Workers' awareness in post-apartheid South Africa : from the factory seen as a place for chance to the factory seen as a place for consultation : research on automative industry worker's forms of thinking


  • Résumé

    This PhD focuses on the identification of South African workers' forms of thinking in the post-apartheid period. After the end of apartheid through negotiation and not a coup, how do workers who were conceived as the avant-garde of the national liberation struggle think ? My work is based on two factory fieldworks in Durban (1997) and Port-Elizabeth (1999). I show how, through their own categories of thinking, the workers conceive of access to qualified jobs in the factory during and after apartheid ; the workers' role in the country; relations at work. . .

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par IFAS à Johannesburg et par Karthala à Paris

La figure ouvrière en Afrique du Sud


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (698 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 605-643

Où se trouve cette thèse ?