Georges Bataille ou la totalité en excès : l'accord impossible entre le fini et l'infini

par Kenji Hosogai

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean-Michel Rey.

Soutenue en 2002

à Paris 8 .


  • Résumé

    Comment peut-on envisager, au-delà de la transgression que Bataille propose de la pensée totalitaire, le statut de la totalité à travers sa pensée ? En reconnaissant au fondement de chaque individu " la volonté d'être tout ", Bataille tente de satisfaire cette volonté en articulant la totalité et la particularité dans la positivité de la finitude de l'individu. Ainsi, l'enjeu de Bataille consiste à réintégrer dans la totalité le statut de l'individu, de la finitude, ce qui signifie que la totalité ne peut exister que comme une expérience de la particularité. Selon Bataille, la totalité affirme sa particularité pour " s'excéder " continuellement ; elle n'aboutit jamais à la complétude, mais elle est vouée à l'excès du manque qui s'approfondit à mesure qu'elle se comble ; elle est une addition en vue d'un excès : totalité en excès. Ainsi, cet essai tente d'offrir une interprétation attachée à mettre en lumière les difficultés que la théorie bataillienne rencontre ou engendre


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    George Bataille or totality in excess : the impossible agreement between the finite and the infinite


  • Résumé

    How can we view the status of totality through Bataille's work, beyond the challenge proposed to the very concept ? In recognizing the fundamental "will of being whole" in every individual, Bataille attempts to satisfy this will by connecting the specific and the totality in the positivity of the finitude of the individual. Thus, Bataille's focus consists of reintegrating into totality the status of the individual, the finite, meaning that totality can only exist as an experience of the specific. For Bataille, totality asserts its specificity in order to "exceed itself" continuously; it never reaches completion, but is devoted to the excess of what is lacking, a lack which deepens the more completion is sought; it is the sum of attempts at excess : totality in excess. From this point, this essay attempts to offer an interpretation to enlightening the difficulties that Bataillan theory meets or creates

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 398 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 357-398

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1750
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.