Coupure et création des personnages dans les romans modernes (XXe siècle)

par Kwang-Sun Lee

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Marie-Claire Ropars.

Soutenue en 2002

à Paris 8 .


  • Résumé

    Le personnage est un des composants romanesques. Le romancier le crée à travers la description et la narration, et le lecteur l'apprécie. Mais, comme le temps et le roman changent, le personnage romanesque change aussi. Depuis Alain Robbe-Grillet, le personnage n'est ni simple ni monotone, mais multiple. Cette multiplicité dépasse la notion de "double", du moi et de son autre semblable ou inverse. Dans notre travail, nous analysons le multi-personnalisme romanesque à partir de trois romans de Robbe-Grillet, Un régicide, les Gommes et Djinn, puis dans Vendredi ou les limbes du Pacifique, Les Météores et Gilles & Jeanne de Michel Tournier, Rue des boutiques obscures, Quartier perdu, Livret de famille et Dora Bruder de Patrick Modiano, Splendid Hôtel, Villa Rosa et Doublures de Marie Redonnet. Qu'est-ce que le multipersonnalisme romanesque ? C'est l'ensemble des procédés de création des personnages qui se multiplient, c'est-à-dire la coupure, ses diverses modalités et les techniques qui l'accompagnent. C'est aussi une nouvelle vision du roman qui nous permet de comprendre le personnage-puzzle, le personnage dédoublé et les personnages multiples


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 354 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 339-347

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1725
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.