Les sources politico-religieuses de l'idéologie critique du service social au Brésil (1960-1990)

par Luci Faria Pinheiro

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Michael Löwy.

Soutenue en 2002

à Paris 8 .


  • Résumé

    Cette thèse analyse l'avènement d'une conscience critique dans le service social brésilien, en tant que processus historique aggravé par un ensemble de facteurs, parmi lesquels la politique du régime autoritaire (1964-1984), la radicalisation d'un secteur de l'Eglise et l'assimilation des idées d'inspiration socialiste dans un contexte de sécularisation des mouvements de l'Eglise. L'idéologie émancipatrice du service social trouve son origine dans les années 60, sous l'influence de la culture catholique française et surtout de la pensée d'Emmanuel Mounier et du Père Louis Joseph Lebret, à travers l'aménagement d'une ouverture favorisée par la pensée engagée de Alceu Amoroso Lima, Paulo Freire, Natalio Kisnermann et Ezequiel Ander-Egg. L'objectif est de démontrer que le service social dépasse la vision étroite de la religion et évolue dans le cadre d'une nouvelle conception politico-religieuse. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 281 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 252-281

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1723
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.